• Accueil
  • > Archives pour le Dimanche 7 août 2011

7 août, 2011

Cavalleria suo concetto filosofico e spirituale Nota del Gran Maestro M.Casamichela B. Antonio

Classé dans : Non classé — andreadicaffa02 @ 20:49

.UNA LETTURA CONSIGLIATA..A TUTTI..GLI UOMINI E DONNE DI BUONA VOLONTA’..!!
RECENTE NOTA DEL GR. M. CASAMICHELA B. ANTONIO
​ CONCETTO FILOSOFICO E SPIRITUALE DELLA CAVALLERIA A Tutti i Fratelli. Per comprendere il concetto del termine cavalleria bisogna tenere conto che prima di essere una istituzione storicamente riscontrabile, fu un’idea, fondata sulla pratica di alcuni comportamenti essenziali, attinenti a valori quali l’amicizia, la lealtà, la fratellanza, la protezione dei deboli e la solidarietà verso il “popolo di Dio”, cioè l’umanità intera. Il concetto di cavalleria, permeato dal “mistero” ch’essa sottintende, affiancato a concetti esoterici, da origine alle più fantastiche divagazioni rendendolo un fenomeno di antica tradizione storica, affascinante ancor oggi. Il fascino del mistero che avvolge la storia cavalleresca che permea nell’animo di taluni individui non è spiegabile. Perché? Perché, come tutti i misteri esoterici, esso non è rivelabile. Non perché segreto. Non è rivelabile perché non è comprensibile a chi non lo conosce per esperienza diretta.Tentare di parlarne, da parte di chi ne ha nozione, sarebbe come voler descrivere il sapore dello zucchero a chi non l’ha mai gustato. Il mistero della cavalleria, dunque, se non lo si vuole ridurre semplicisticamente a un’asettica cognizione storica, è conoscibile soltanto attraverso una percezione naturale dei principi che esprime. Il che appare tanto più ermetico se si considera che si tratta, come si è visto, di principi tutto sommato elementari, accessibili a chiunque per la loro rispondenza – almeno teorica – a comuni principi di carità, amore, fedeltà, altruismo, fratellanza. Prìncipi fondamentali per il rispetto dei Diritti Umani, anche se spesso disattesi. Ma quali sono gli elementi che costituiscono la Cavalleria e quali sono le tappe che conducono al rango di Cavaliere? E quali sono i principi ai quali si ispira? Cavaliere è un titolo nobiliare, ma, come detto, essendo la cavalleria essenzialmente una via di comprensione profonda di conoscenza e di ricerca di spiritualità, è necessario interpretare tale rango nobiliare in termini di profondità e spiritualità. Ma per essere elevato al rango di Cavaliere vige l’onere di superare quello che viene chiamato il sentiero delle prove, superate le quali, egli avrà dimostrato di avere maturato in sé i principi di un Cavaliere, e il rango a cui verrà condotto nell’investitura sarà unicamente un’espressione esterna di una nobiltà d’animo acquisita tramite il servizio e la rettitudine, un riconoscimento di uno stato di fatto: colui che ha saputo varcare il sentiero delle prove ha conseguito al suo interno la dignità corrispondente. In effetti il Cavaliere è l’eroe per eccellenza, colui che, puro di cuore, affronta le avversità per senso di giustizia e amore. E’ abbastanza evidente che i gradi di investitura esprimono una maturazione individuale. Non è possibile considerare cosa la cavalleria avrebbe potuto realizzare nel corso della storia, ma senza dubbio è possibile immaginare cosa potrebbe realizzare ora. Non è possibile rimediare al passato, ma è possibile da questo trarne l’insegnamento della storia, e aspirare ad un ritorno ai princìpi del Cavalierato: onestà, protezione dei più deboli, rettitudine, nobiltà di spirito, devozione verso il principio femminile, integrità, ricerca della perfezione in ogni cosa, amore e fratellanza. Uomini animati da questi principi, coerenti e dritti nel loro cammino potrebbero realmente cambiare la loro realtà, ed essere da esempio a questo mondo povero di riferimenti e privo delle fondamentali Verità dell’esistenza. Un cavaliere non serve un uomo ma un principio, e questo non può perire. E infatti i princìpi del Cavaliere immutati sin dalla notte dei tempi, rappresentano una vera risposta al vuoto di quest’epoca, alla mancanza di passione, al collettivo smarrimento, alla perdita di valori, alla falsità, alla superficialità, alla violenza e all’egoismo imperante. Un cavaliere è tale, quindi, perché possiede un patrimonio spirituale inestimabile e sul quale tutti possono fare affidamento: l’onore. Nella nostra società che non dà spazio alle emozioni e cancella i sentimenti, che vive di rumori e non sa ascoltare il silenzio, che vive di esteriorità e cancella l’interiorità è facile ridurre la cavalleria a mantelli, spade e decorazioni, come una sorta di grande palcoscenico. La cavalleria “storica” ci parla ancora e forse più di quanto parlasse ai propri contemporanei di un linguaggio semplice ed elevato nel contempo, indica uno stile di vita chiaro e preciso, sprona a guardare dentro di sé per vedere oltre. Uomini attivi in una società che possiamo rendere più luminosa col nostro agire e che possiamo illuminare col nostro animo. Che possa il Vostro cammino essere Illuminato dalla Saggezza. Cav.Gr.Cr. Antonio Basilio Casamichela Grand Master O.J.K. 04 Agosto 2011
Par : La Vecchia Antonino

Publication Voix de Saint Marc Mai – Août 2010 36 e année n°11/07

Classé dans : Non classé — andreadicaffa02 @ 17:52

Publication Voix de Saint Marc Mai - Août 2010 36 e année  n°11/07 pdf glispublicationmonastrecoptedefrance.pdf

Publier cet article ne veut pas dire que notre Ordre dépendent canoniquement de l’Eglise Copte Orthodoxe.

le Patriarcat Syrien Orthodoxe d’ Antioche et de Tout l’ Orient Notre Eglise Mère

Classé dans : Non classé — andreadicaffa02 @ 17:34

LE PATRIARCAT SYRIEN ORTHODOXE D’ANTIOCHE
ET DE TOUT L’ORIENT

NOTRE EGLISE MERE

Nous ne prétendons pas à nous seuls être l’Eglise mais nous considérons que nous sommes une famille chrétienne de filiation orientale confessant l’Eglise Une, Sainte, Catholique et apostolique selon le crédo défini à Nicée, en 325, lors du 1er Concile œcuménique.
Ainsi partout où 2 ou 3 d’entre nous sont réunis en son Nom, nous sommes l’Eglise Orthodoxe (orthodoxe signifiant de juste doctrine ).

Notre Eglise (ecclésia = assemblée) est apostolique car fondée par l’apôtre Pierre, premier évêque d’Antioche avant d’être évêque de Rome. C’est à Antioche, la grande métropole de l’Orient d’alors que les « gentils » ( les non juifs ) furent admis pour la première fois dans l’Eglise et que le nom de « Chrétiens  » fut porté (Actes des Apôtres 11, 19-26).

Le Royaume d’Edesse était le premier bastion d’Antioche non hellénisée, dont la religion prépondérante était celle des « mages ». Elle avait très tôt emboîté le pas aux premiers chrétiens. Souvenons nous avec joie des 3 rois « mages » venus adorer l’enfant Dieu, puis plus tard de la conversion du Roi Abgar invitant le Christ dans son Royaume et recevant des mains de Saint Addaï, l’un des 72 disciples : la missive de Jésus avec le « mandylion » (la Sainte Face) provenant d’un linge appliqué sur le visage du Seigneur.

Le Patriarcat syrien d’Antioche donna de nombreux saints : st Jacques l’intercesseur, martyr avec les 11 disciples au 3ème siècle, les 40 martyrs de Sébaste, St Eugène, St Dimet, St Georges, St Azazoel, St kyriakos et sa mère, St Sabo, St Abhaï, Sts Serge et Bacchus, Stes Barbara et Juliana, St Ephrem au 4ème siècle, St Rabbula, St Barsauma au 5ème siècle, St Aho et St Jacques Baradée au 6ème siècle, St Gabriel au 7ème siècle.

Son expansion l’amena au 7ème siècle à créer le Maphrian* de Perse avec 10 diocèses en Mésopotamie. Ce Maphrian s’étendit d’ailleurs jusqu’en Azerbaïdjan et en Afghanistan.

En 1665, les chrétiens de St Thomas du Malabar c’est à dire l’Eglise fondée par l’Apôtre Thomas en Inde, se trouvant décimée de son épiscopat par l’arrivée des Jésuites portugais, se rallièrent au Patriarcat Syrien d’Antioche et c’est depuis 1974 que l’Eglise de l’Inde du Sud a obtenu l’autonomie de son Maphrian.

Au 20ème siècle, l’Orient chrétien syrien a subi les persécutions constantes des Turcs musulmans dans un Etat Turc pourtant officiellement laïc et les Kurdes qui savent pourtant si bien se présenter en victimes, en ont été les principaux tortionnaires.
La population chrétienne est tombée en un siècle de 30% à 1% et en cette fin du 20ème siècle, les orthodoxes apostolique restés en Turquie sont encore victimes de vols, meurtres, destructions des récoltes et des maisons, enlèvements de leurs filles, etc… devant la passivité complice de l’administration locale.

* Maphrian = « fécondation » c’est à dire Evêque Métropolite Missionnaire

Eparchie Orthodoxe Apostolique des Rites Orientaux

Classé dans : Non classé — andreadicaffa02 @ 17:31

L’Eparchie* Orthodoxe Apostolique des Rites Orientaux est appelée à devenir l’ Eglise Mère de toutes les Juridictions Orthodoxes Syro-Antiochiennes en Europe.

Bref historique de nos Eglises

En 1892, le 29 mai, en la cathédrale de Notre Dame de la Bonne Mort à Colombo ( Ceylan ), fut consacré le premier évêque français de notre Eglise.
Il s’agissait de son éminence Joseph VILLATTE d’abord protégé par l’Archevêché Gréco-Russe de San Francisco. Il prenait comme archevêque, consacré dans le Patriarcat Syrien d’Antioche, le titre de Mgr Timotheus.

Mgr Timotheus allait organiser les Eglises Européennes et Africaines. Le 6 mai 1900, il consacrait pour l’Italie Mgr Paolo Miraglia-Gulotti, le 29 décembre 1915, Mgr Frédérick Lloyd pour l’Amérique, et le 28 septembre 1921, Mgr George Mac Guire pour l’Eglise Orthodoxe Africaine.

L’Eglise Française allait continuer ensuite par les consécrations de Mgr Jules Houssay ( Abbé Julio ) le 4 décembre 1904 et Mgr Albert Laurain de Lignères en 1909. Puis notre Eglise française connut l’épiscopat de Mgr Louis Giraud (1911),Mgr Pierre Gaston Vigue (1921), Mgr Bernard Isidore Jalbert-ville (1930), Mgr Gérard Lescouzeres (1935).

Enfin, en 1952, à Bordeaux, fut ordonné un prêtre de talent, Ivan Drouet de la Thibauderie qui allait recevoir l’épiscopat en 1956 pour régenter notre Eglise.

Comme Mgr Timotheus avait eu le mérite de faire connaître l’Orthodoxie à l’Occident et comme Mgr Julio avait répandu depuis notre Eglise et dans le monde entier les charismes de guérison chrétienne, Mgr Ivan, allait marquer par sa culture et ses connaissances théologiques la seconde moitié du XX ème siècle de son empreinte toute de finesse et de bon sens.

Mgr. Ivan ( Mgr.Ivan est né au ciel le 23 septembre 1994.) resta longtemps seul à assumer la direction de l’Eglise avec comme fidèle collaboratrice Paule (sa compagne), oeuvrant efficacement dans son ombre.
Des clercs de grand coeur l’entouraient et tissaient laborieusement ce réseau de piété : le Père Jean Brouillet, le Père Bouis, le Père Paul LLech, Mgr Maxime Levallois, infatigable missionnaire de la première heure…Mgr Alphonso Garcia, en Espagne… Mgr Jacques Greil
Il nous donna de bons conseils et nous quitta hélas trop tôt.

Avant de nous quitter, il consacra des successeurs :
- Mgr Nicolas Lhotel pour les rites orientaux
- Mgr Paulin Fréguis pour Montreuil et sa région
- Mgr Bernard Violeau pour Paris et sa diaspora.

A son initiative également, en 1972, furent réintroduits dans le titre de l’Eglise les adjectifs « Orthodoxe apostolique », Mgr Ivan avait compris qu’il fallait se démarquer d’un vieux catholicisme qui ne menait nulle part sinon à créer des équivoques.
Voyant les choses en face, il s’était bien rendu compte que même si théologiquement la position « anti-infaillibiliste » est juste, elle ne mobilise pas les fidèles qui attendent plutôt un chemin d’amour et de vérité. Yvan s’était lancé résolument dans la prédication et l’exaltation des vertus chrétiennes.

Mgr Nicolas Evêque titulaire de Sainte Catherine d’Alexandrie, a été consacré le 21 Septembre 1991, à Paris, pour l’éparchie Orthodoxe Apostolique des rites Orientaux de France, Espagne et Afrique. Il a succédé au Métropolite Ivan, évêque titulaire de Saint Martin d’Antioche, décédé le 23 Septembre 1994.

* Eparchie = grand diocèse

QUI SOMMES NOUS ? NOTRE EGLISE MERE NOTRE IMPLANTATION DERNIERES NOUVELLES Ecrivez nous

Nouveau Blog Ordre de Saint André de Caffa ancien http://ordredesaintandredecaffa.unblog.fr

Classé dans : Non classé — andreadicaffa02 @ 16:44

http://external.wikio.fr/blogs/top/getrank?url=http%3A%2F%2Fordredesaintandredecaffa.unblog.fr&style=8

Origines de l´Ordre Souverain et Militaire de Saint´André de Caffa

gliselogoistitutoordinedisantandreadicaffa.jpg

L´Ordre de Saint`André de Caffa a été une institution nobiliaire, chevaleresque, internationale, fondé pour honorer les vertus chrétiennes de Saint´André de Caffa de la noble famille des Benincasa ,martyrisé a Caffa (Tartarie) en 1300.L´Ordre a été reconstitué en 1687 pour assurer la continuation légitime et historique de l´Ordre militaire et chevaleresque et hospitalier fondé par le Duc Benincasa, approuvé par Charles IV , roi de Naples et par Pape Innocent XI et jamais aboli. Sa légitimité a été reconnue en plusieurs jugements émanant de nombreux magistrats parce que Ordre indépendant et international. En 1945 le Marquis Luca Benincasa a voulu officialiser le statut de l´Ordre en tant qu´Ordre indépendant et en 1952 l´Ordre de Saint´André de Caffa a été enregistré dans l´Historical File dont le siège est sis à Atlanta dans l´État de Géorgie (USA). L´Historical File est un organisme américain reconnu d´utilité publique et il a été fondé par le prince Hugo-José chef de nom et d´armes de la Dynastie de Constantinople Leopardi Tomasi Tomassini Paternò. Avec la mort du marquis Luca Benincasa survenue en 1960 cet Ordre ne vient plus conféré. En 1980 une cinquantaine de chevaliers appartenant à l´Ordre Militaire de Saint´André de Caffa se sont adressés à Sa Béatitude Boris 1er ,patriarche de l´Église orthodoxe autocéphale Syro-Antiochienne en Europe pour demander la protection perpétuelle de l´église Syrienne orthodoxe d´Antioche en Europe. Dans les siècles passés, l´Ordre de Saint´André de Caffa a toujours été au service de Dieu et des hommes en vivifiant la Foi à travers la pratique de la pitié et de la véritable justice sociale. Dans les périodes plus récentes, l ´Ordre Souverain et Militaire de Saint´André de Caffa n´a pas cessé d´accomplir sa mission évangélique et il s ´est toujours adapté aux conditions actuelles de l´apostolat chevaleresque renouvelé. L´Ordre de Saint´André de Caffa a été déclaré à la Préfecture de Lannion le 26 novembre 1980 et le 5 décembre 1980 il est érigé en Ordre Apostolique de Droit Patriarcal. Ainsi l´Ordre de Saint´André de Caffa s´est uni à la Terre Sainte et à l´Orient Chrétien par des liens spirituels, historiques et juridiques. Pour sa nature et pour ses buts statutaires l´Ordre de Saint´André de caffa soutient les Églises Apostolique et Orthodoxes et plus spécialement les Églises de Syrie et du Liban avec lesquelles il a noué des relations fraternelles. L´Ordre de Saint´André de Caffa fidèle à sa mission, veut défendre la Foi contre l´athéisme et le matérialisme et veut aussi promouvoir la sanctification de ses membres en les aidant à mieux vivre leur engagement chrétien dans l´amour , la tolérance et la fraternité. L´Ordre cherche également à assurer sa vocation hospitalière en aidant le sans-abris, ce qui souffrent physiquement ou moralement., les victimes des catastrophe , les jeunes abandonnés ou vivant dans l´errance. Promouvoir la Chevalerie au XXI ème siècles peut sembler anachronique parce que le vocable correspondant semble obsolète. Il faut dire que ce mot évoque des images de « Moyen Age » sans relation à ce qui vient vécu en nos jours. L´Ordre de Saint´André de Caffa a dégagé l´essence de l´Esprit chevaleresque et sait comment le pratiquer dans notre civilisation actuelle. Le monde souffre en effet de nombreux échecs, mais certains dis-fonctionnements peuvent être corrigé par la mise en pratique de la Chevalerie authentique. Chaque personne est appelée à la perfection « (Matthieu V,48) » : nous désirons que le caractère régulier et militant de notre « société de perfection évangélique » continue à interroger ,à appeler , et qui aie aussi la force de persévérer , en particulier , consacrer une chevalerie spirituelle dont le but est d´élargir ici sur terre les frontières du Royaume de Dieu et de s´efforcer à vivre l´union de tous les chrétiens ne Notre Seigneur Jésus Christ , comme réalisation de la volonté divine clairement exprimée en Jean 17 : 21-23. Il est nécessaire de préciser que l´Ordre de Saint´ André de Caffa appartient au Patriarcat Orthodoxe des Églises autocéphales Syro-Antiochiennes en Europe (Saint Synode de Lannion) totalement indépendant , même si apostolique, de l´Église Catholique Romaine. Il est vrai que nous vivons aujourd´hui dans une confusion totale, et il est également vrai que aujourd´hui il y a des gens qui utilisent la Chevalerie, même pour des fins personnels et vénaux. Il faut aussi souligner que la vénérable Église Catholique de Rome ou Saint Siège n´a pas le monopole des ordres de chevalerie. D´autres Églises ont le pouvoir légitime, dans leurs juridictions bien sur, de reconnaître les Ordres de Chevalerie et il n´est pas beau que tous les Ordres (hors Rome) soient définis des simples initiatives privées. L´Ordre Souverain et Militaire de Saint´André de Caffa n´est pas un Ordre « Romain » et que, même si il n´est pas connu ou reconnu il a la même dignité et la même valeur des autres Ordres de Chevalerie parce qu´il appartient à une Église dont sa succession apostolique, qui remonte à Saint Pierre Apôtre, est incontestable et indubitable.

Bureau Coopération et Missions Humanitaires

BUREAU COOPÉRATION ET MISSIONS HUMANITAIRES
Centre Services pour le Volontariat
Ordre Souverain et Militaire de Saint´André de Caffa
Notre Engagement.

L´Ordre de Saint´André de Caffa est aussi un´organisation de solidarité internationale.
Il apporte des réponses concrètes aux situations inacceptables des populations en souffrance.
Il participe à la lutte contre la pauvreté et pour l´intégration sociale.
Il apporte son soutien à des groupes de personnes victimes de conflits , de catastrophes naturelles ou de tout type de situation les plongeants dans un état de précarité.
Ses interventions se caractérisent par une approche globale de l´aide humanitaire intégrant l´urgence et le développement.
===================================

L´Ordre de Saint´André de Caffa s´est lancé depuis le 2001 dans l´aventure de l´humanitaire.
Huit années de projets, de bonheurs, de crises, de désaccords ou de succès .
Huit années de vie d´un ordre engagé dans la solidarité international

================================================
Depuis 2003 , les projets d´amélioration des conditions de vie liées à l´eau sont directement supervisés par la Cellule technique Eau-Hygiène-Assainissement du Bureau Coopération et Missions Humanitaires de l´Ordre de Saint´André de Caffa.
L´objectif principal est de lutter contre la propagation des maladies hydriques quelque soit le contexte.
La nature des interventions varie ainsi selon le niveau des réponses à apporter ;elle est également adaptée pour répondre de la manière plus efficace aux besoins locaux des populations.
L´approche communautaire est l´une des clés de la réussite des actions , elle st la garantie la plus fiable d´un impact à long terme.

===================================
Développement rural.

L´objectif de la Cellule technique Développement Rural du Bureau Coopération et Missions Humanitaires Union Blue Bérets est d´aider des populations rendues vulnérables suite à des crises humanitaires ou des situations économiques difficiles, à se nourrir de manière autonome.
Pour comprendre le fonctionnement des systèmes alimentaires de ces populations et garantir l´efficacité de ses interventions, la Cellule technique Développement Rural s´appuie sur une approche systémique qui met en évidence la place des stratégies et des savoirs locaux, l´économie des ménages et l´organisation des filières alimentaires locales.
Dialogue et concertation avec les communautés , implication des acteurs locaux , sont des principes qui garantissent la pertinence des projets.

==============================================

L´Ordre de Saint´André de Caffa est une organisation de solidarité internationale généraliste qui intègre dans ses programmes urgence, réhabilitation et développement.
L´Ordre est moteur de projets qu´ il élabore avec des partenaires nationaux notamment en identifiant et en mobilisant les ressources et les compétences locales.
Cette approche vise à répondre au plus près des besoins exprimés par les populations bénéficiaires en apportant des réponses globales et durables qui tendent vers l´autonomie des groupes de personnes aidés.

==================================
L´Ordre de Saint´André de Caffa recrute pour ses missions de solidarité internationale : des coordinateurs techniques, administrateurs, chefs de projet, chefs de mission et consultants.
Nous proposons un « contrat d´engagement volontaire à l´étranger »pour une durée de 6 mois , évaluant vers un statut de salarié avec un contrat à durée déterminée dit d´usage ».
L´expérience antérieure en ONG, sur le terrain est prise en compte pour l´accès au statut salarié ,l´ a durée de la période de volontariat pourra être réduite en fonction.
Les candidats sont invités à envoyer un curriculum vitae + une lettre de motivation par courrier électronique à l´adresse suivante : ordresaintandredecaffa@orange.fr
ou au numéro de fax : 0033(0)982638673

 

mots clés

A

Chapelle Hôpital Hautepierre de Strasbourg aumônier Père Denis Ledogar

Classé dans : Non classé — andreadicaffa02 @ 16:36

gliseimagechapellehautepierre.jpg

gliseimagechapellehautepierre02.jpg

Hôpital de Hautepierre
Avenue Molière – 67098 STRASBOURG CEDEX
Aumônerie : Tél. 03 88 12 71 12
P. Denis LEDOGAR – Tél. 03 88 12 71 10 ou 06 08 63 10 72
Fax 03 88 12 70 99
P. Alain FONTAINE – Tél. 06 21 65 94 55
Mme Annick EINHORN – Tél. 06 81 96 57 41
Mme Sylvaine PIERRE – Tél. 06 98 70 04 89

Istituto Ordine di Sant Andrea di Caffa Ordre de Saint André de Caffa

Classé dans : Non classé — andreadicaffa02 @ 16:21

Empoisonnement des animauxAndrea Di Caffa | Créez votre badge
Istituto Ordine di Sant Andrea di Caffa Ordre de Saint André de Caffa 100001606292883.1908.1214774339Etre au top sur GOOGLE avec REF-OK

wikio_btn_abo-univ_rounded-open-blue_fr

Organisation
de l’ ISTITUTO ORDINE DI SANT ANDREA DI CAFFA ORDRE SAINT ANDRE DE CAFFA

gliseimageistitutoordine.png

L’Ordre de Saint André de Caffa Istituto Ordine di Sant’ Andrea di Caffa est un Ordre totalement indépendant.
Son organisation est fédérale et internationale.
Ses Prieurés correspondent à des unités territoriales
regroupant des Commanderies d’au moins 10 membres
qui vivent dispersés mais en union d’esprit.

L’Ordre ne possède aucun bien matériel destiné à son propre usage,
il n’a pas de bureaux et de structures administratives permanentes.
Son fonctionnement repose intégralement sur le bénévolat.

Les Réunions regroupent périodiquement les Membres de l’Ordre de Saint André de Caffa,
qui choisissent librement de vivre selon la Règle de Saint Augustin,
et ses Recommandations de vie en déterminant, selon leur vocation,
le degré d’engagement qui leur convient.

L’activité caritative est proposée aux Membres de l’Ordre,
mais aussi à toute personne non-Membre de bonne volonté.

Toute personne qui se sent en affinité avec
la Présentation de l’Ordre de Saint André de Caffa Istituto Ordine di Sant’Andrea di Caffa, devenu « stagiaire »,
peut envisager sa postulation et poser sa Candidature
pour devenir Membre de
l’Ordre .

e-mail:  ordresaintandredecaffa@orange.fr

fax:  0033(0)962638673

riogrande |
aidoCopro |
zokafric |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | l'actue des starlette
| Pont Tracy-Lanoraie
| texia1904