• Accueil
  • > Non classé
  • > Francophonie veut dire aussi Francophilie (Amour pour la France fraternelle et solidaire)

16 août, 2011

Francophonie veut dire aussi Francophilie (Amour pour la France fraternelle et solidaire)

Classé dans : Non classé — andreadicaffa02 @ 21:14

var _gaq = _gaq || [];
_gaq.push(['_setAccount', 'UA-25248006-1']);
_gaq.push(['_trackPageview']);

(function() {
var ga = document.createElement(‘script’); ga.type = ‘text/javascript’; ga.async = true;
ga.src = (‘https:’ == document.location.protocol ? ‘https://ssl’ : ‘http://www’) + ‘.google-analytics.com/ga.js’;
var s = document.getElementsByTagName(‘script’)[0]; s.parentNode.insertBefore(ga, s);
})();

Andrea Di Caffa | Créez votre badge
Francophonie veut dire aussi Francophilie (Amour pour la France fraternelle et solidaire)  100001606292883.1908.1214774339

francophoniephoto.jpg

 

 

 

 

A PROPOS DE FRANCOPHONIE-PUISSANCE, L’EQUILIBRE MULTIPOLAIRE DE MICHEL GUILLOU 08 10 2009

La richesse de notre monde réside dans sa diversité. Il serait dangereux pour lui d’être uniformisé.

Depuis la fin de la Guerre Froide, les données politiques et culturelles de notre planète ont changé : la culture anglo-saxonne et son modèle du tout libéral trouvant son humus dans la mondialisation ambiante, s’impose inéluctablement à tous les Etats.

Face à ce rouleau compresseur qui ne laisse pas le choix aux pays faibles, les unions et institutions géopolitiques et/ ou géoculturelles qui défendent et promeuvent les valeurs du multiculturalisme, de l’exception culturelle, de démocratie et des Droits de l’Homme, s’avèrent d’une utilité impérieuse.

Tel est le cas de la Francophonie. C’est ce que s’efforce de démontrer et de défendre avec beaucoup de convictions et d’arguments, Michel GUILLOU dans son ouvrage intitulé Francophonie-Puissance.

L’équilibre multipolaire (Paris, Ellipses, 2005, 156 P.).

Homme à casquette multiple (il est titulaire de la Chaire Senghor de la Francophonie, Directeur de l’Institut IFRAMOND de l’Université Jean MOULIN de Lyon III, Conseiller du Président de l’Association Internationale des Régions Francophones, après avoir dirigé de 1991 à 2000 l’AUPELF-UREF, devenue en 1998 l’Agence Universitaire de la Francophonie (AUF)), Michel GUILLOU, dans son ouvrage, pense que la France, son pays, et la Francophonie, « l’un des piliers de cette France mondiale » doivent jouer un rôle accru dans la mondialisation, y contrebalançant l’influence de la puissance anglo-saxonne, représentée par les Etats-Unis d’Amérique.

Ainsi, le livre de Michel GUILLOU, selon son Préfacier, Christian VALANTIN, Directeur du Haut Conseil de la Francophonie est : « Un livre engagé qui présente le grand intérêt d’ouvrir le débat sur la problématique francophone contemporaine avec une large ouverture, un grand angle.

Que l’on partage ou non ses analyses, ses convictions ou ses propositions, on ne peut occulter cette démarche interrogative.

Il faut en débattre. C’est la richesse de cet essai.

L’ouvrage pose d’abord la question du pourquoi de la Francophonie et de ses chantiers.

Il s’interroge sur sa pertinence, son utilité au vu, non de la nostalgie ou des révoltes du passé, mais des défis de l’avenir qui sont ceux de la mondialisation.

Prenant parti pour une mondialisation multipolaire et humanitaire, il affirme que le dialogue interculturel- le troisième dialogue- est indispensable à la paix et à la réussite du développement durable.

» (p. 4). Michel GUILLOU place en conséquence les unions géoculturelles au rang de pôle d’équilibre dans la mondialisation.

A l’Europe-Puissance, il ajoute, complémentaire, la Francophonie-Puissance d’influence. Fidèle à la pensée senghorienne, sans négliger, et au contraire, l’économie et le respect des Droits de l’Homme, il souligne l’importance des cultures pour le monde.

Tournant le dos tout à la fois aux analyses de Samuel HUNTINGTON sur le « Choc des civilisations » et de Francis FUKUYAMA sur la « Fin de l’histoire », l’auteur met en lumière le rêve et l’universalisme francophones.

Il relève aussi les peurs et les craintes qui s’expriment face à la Francophonie et qu’il est utile de connaître. D’entrée de jeu, Michel GUILLOU présente la Francophonie.

Il la définit comme une Organisation « intergouvernementale, sociétale et militante » (p.13) qui comprend plus de soixante pays sur cinq continents.

Sa raison d’être ? Elle « incarne le rêve d’une communauté internationale fraternelle et solidaire avec pour socle la langue française, ouverte à la diversité et au dialogue des cultures » (p.15).

Ainsi, elle offre un potentiel géopolitique, économique et culturel prodigieux. Elle traduit l’idéal d’un monde multipolaire, riche de sa diversité culturelle et refusant les hégémonies.

Puissance réelle, la Francophonie constitue assurément l’un des bras séculiers du rayonnement de la France-Puissance dans le monde.

Ses principaux chantiers sont : le développement durable, le partage universel de l’ambition et du sentiment francophones, le numérique et la communication, le débat d’idées, la Francophonie politique, l’éducation et la formation, les entreprises et l’économie, les Droits de l’Homme et la diversité démocratique, le multilinguisme, le français et les langues partenaires.

Pour atteindre ces objectifs, la Francophonie s’appuie sur un ensemble institutionnel dense, original et efficace comprenant entre autres l’Organisation International de la Francophonie (O.I.F.), l’Agence Intergouvernementale de la Francophonie (A.I.F.), le Haut Conseil de la Francophonie (H.C.F.), l’Agence Universitaire de la Francophonie (A.U.F.) et tout un réseau d’opérateurs directs (TV5 par exemple).

Dans son déploiement, la Francophonie se heurte à des obstacles qui se résument à quatre : l’incompréhension de bon nombre de Français qui combattent, refoulent ou retiennent ses ambitions, l’attitude à la fois laxiste et ambiguë de la France qui devrait lui donner plus de tonus politique, les Etats-Unis du fait de leur hégémonisme et l’Europe avec ses exigences.

C’est en franchissant tous ces obstacles que la Francophonie pourra poursuivre sa course. C’est donc un ouvrage intéressant et pertinent qui révèle un peu plus clairement au monde, la raison d’être, le bien fondé de la Francophonie et ses ambitions planétaires. Toutefois, en dépit de son originalité et de la richesse considérable des informations qu’il charrie, l’ouvrage de Michel GUILLOU suscite quelques critiques. D’abord le ton proprement polémique qu’il emploie à certains moments pour, non seulement combattre la position américaine dans le monde, contre laquelle il semble visiblement orienté, mais pour la dénigrer. Ce qui est irritant. Car, en fait l’influence américaine n’est pas que néfaste, elle est aussi relativement positive notamment en terme de promotion des valeurs démocratiques, des Libertés Publiques fondamentales et des Droits de l’Homme, sans oublier son aide publique au développement qui est parmi les plus importantes. Ensuite, le document présente la France, non pas comme une puissance moyenne qui est confrontée à de sérieux problèmes, mais il fait d’elle une hyper puissance au même titre que les Etats-Unis, ce qui est indéniablement de l’exagération.

Enfin, le livre de Michel GUILLOU ne prend pas en compte les avis des autres pays membres et non membres de la Francophonie : que pensent-ils d’elle ?

Le livre apparaît donc comme un document de campagne politique, un instrument de marketing ou de publicité qui présente une image plus attrayante, plus intéressante de la Francophonie.

Ses buts sont de promouvoir celle-ci et de susciter l’adhésion de nouveaux Etats.

D’un autre côté, il s’érige aussi en réponse à ses détracteurs.

Les faiblesses sus-évoqués n’entament pas le caractère intéressant de l’ouvrage qui, de plus, est écrit dans un français limpide et très captivant.

C’est donc un livre recommandable à tous ceux qui mènent des études ou qui sont intéressés par ce que l’auteur, Michel GUILLOU, appelle, « l’aventure de la Francophonie-Puissance » (p.34).

Publié par : L’Ambassadeur à 07:23:25 Permalien Comments : Ajouter un commentaire Catégories : Littérature et Culture, Relations Internationales

http://amitiepartage.monblogue.branchez-vous.com/2009/10/08

Laisser un commentaire

riogrande |
aidoCopro |
zokafric |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | l'actue des starlette
| Pont Tracy-Lanoraie
| texia1904