• Accueil
  • > Archives pour septembre 2011

24 septembre, 2011

service-public.fr les 200 mots-clés les plus cherchés

Classé dans : Non classé — andreadicaffa02 @ 8:17

Les 200 mots-clés les plus souvent cherchés sur service-public.fr
Mis à jour le 23.09.2011 sur les 7 derniers jours

A
B
C
D
E
F
G
H
I
J
K
L
M
N
O
P
Q
R
S
T
U
V
W
X
Y
Z

| + afficher tout |
A

Aah
Accident du travail
Accre
Acte de mariage
Acte de naissance
Aide juridictionnelle
Aide sociale
Amende
Apa
Apl
Apprentissage
Are
Ars
Aspa
Ass
Assistante maternelle
Association
Assurance vie
Ata
Attestation
Attestation assedic
Attestation d’accueil
Auto entrepreneur

B

Bafa
Bail
Bourse
Bureau de vote

C

Cadastre
Cae
Caf
Carte d’identite
Carte de resident
Carte de sejour
Carte grise
Carte nationale d’identite
Carte vitale
Casier judiciaire
Casier judiciaire demande
Caution
Cdd
Cerfa
Cerfa 13971
Certificat d’immatriculation
Certificat d’urbanisme
Certificat de cession
Certificat de nationalite francaise
Certificat de non gage
Certificat de situation
Certificat de vente
Certificat immatriculation
Certificat non gage
Cession
Cession de vehicule
Cession vehicule
Cesu
Changement d’adresse
Changement de nom
Changement de statut
Chasse
Chomage
Cmu
Cni
Code de la route
Concours
Conge maternite
Conge parental
Conge paternite
Conges payes
Contrat de professionnalisation
Contrat de travail
Contravention
Convention collective
Credit d’impot
Csp
Cui
Curatelle

D

Dalo
Deces
Declaration de travaux
Declaration prealable
Declaration prealable de travaux
Demande de logement
Demande de logement social
Demande de passeport
Demenagement
Demission
Detachement
Dif
Disponibilite
Divorce
Don manuel
Donation
Droit de greve

E

Elections
Elections cantonales
Emploi
Etat civil
Etudiant
Extrait acte de naissance
Extrait de naissance

F

Formation
Formulaire
Formulaire cerfa
Formulaires
Formulaires cartes grises

G

Google

H

Handicap
Hlm

I

Immatriculation
Impot sur le revenu
Impots
Injonction de payer
Inscription liste electorale
Invalidite
Isf

L

Laposte net
Licenciement
Liste electorale
Livret de famille
Logement social

M

M0
M2
Mariage
Maternite
Mdph
Medaille du travail
Mon compte
Mutation

N

Nationalite
Nationalite francaise
Naturalisation
Nom d’usage
Non gage

O

Offre d’emploi

P

P0
P4
Pacitel
Pacs
Papiers a conserver
Passeport
Passeport biometrique
Pension alimentaire
Pension de reversion
Periode d’essai
Permis
Permis conduire
Permis de conduire
Permis de conduire international
Permis de construire
Permis international
Plus value
Pmi
Point permis
Preavis
Prefecture
Prime a la casse
Prime de noel
Prime noel
Prime pour l’emploi
Procuration

R

Recensement
Ressources
Retraite
Rsa
Rupture conventionnelle

S

Salaries
Sci
Smic
Stage
Succession
Surendettement

T

Tarif carte grise
Taxe d’habitation
Taxe fonciere
Taxe habitation
Taxi
Telephone
Temps partiel
Titre de sejour
Tle
Tns
Tutelle
Tva

U

Urbanisme
Usufruit

V

Vae
Vehicule
Vente d’un vehicule
Vente vehicule
Vente voiture
Visa
Visite medicale
Voiture

21 septembre, 2011

Guérir…Quel sens et quelles offres dans les Eglises? Réflexion du Père Bernard Ugueux Professeur faculté catholique de Théologie de Toulouse

Classé dans : Non classé — andreadicaffa02 @ 16:56

Guérir… Quel sens et quelles offres dans les Eglises ?
Journée œcuménique de réflexion.
A propos du ministère de guérison1.
Par Bernard Ugeux2

Introduction
L’Eglise catholique ne parle habituellement pas de « ministère de guérison ».
Tout d’abord, elle réserve le terme de « ministre » aux ministres ordonnés (évêque, prêtre, diacre) à l’exception de deux ministères institués pour des laïcs : le lectorat et l’acolytat.
Pour les autres tâches, on emploie les termes « offices, fonctions ou charges» (cf. CFL3 23) ou aussi services communautaires.
Ensuite, en ce qui concerne les ministères ordonnés, il n’existe pas de ministère de guérison à proprement parler dans leurs charges (enseigner, sanctifier, diriger). Il existe certes la tâche pastorale paroissiale, par exemple, qui implique l’accompagnement spirituel (que tous ne pratiquent pas) et le conseil, mais sans référence à un ministère de guérison. Il existe aussi une pastorale des malades, qui implique le sacrement de l’onction des malades (non reconnu comme sacrement par la plupart des Eglise protestantes). Or, ce sacrement est réservé à l’évêque et au prêtre, à l’exclusion du diacre, car il est souvent associé au sacrement de la pénitence et de la réconciliation (confession). L’Eglise favorise la séquence : sacrement de la réconciliation, sacrement de l’onction et viatique (sacrement de l’eucharistie en vue du dernier passage).
Il est question, traditionnellement, d’une grâce de guérison liée à certains sacrements comme la réconciliation, l’eucharistie et l’onction des malades, tous les trois réservés à l’évêque et au prêtre. Cette grâce est reliée aux sacrements plutôt qu’au ministère lui-même. C’est un fruit de l’Esprit Saint agissant par ce sacrement, nom du ministère.
Le CEC4 dit, à propos de l’Eglise, Temple de l’Esprit :
« L’Esprit Saint est « le Principe de toute action vitale et vraiment salutaire en chacune des diverses parties du Corps » (Pie XII, Mystici Corporis). Il opère de multiples manières l’édification du Corps tout entier dans la Charité (cf. Ep 4,16) : (…) par les sacrements qui donnent croissance et guérison aux membres du Christ (…), enfin par les multiples grâces spéciales (appelées charismes) par lesquels il rend les fidèles « aptes et disponibles pour assumer les diverses charges et offices qui servent à renouveler et à édifier davantage l’Eglise » (798).

Il cite également le sacrement de pénitence et de réconciliation et l’onction des malades comme des « sacrements de guérison » (1420). Ceci montre que la guérison qu’apporte l’Eglise doit être reliée au salut, et concerne autant la libération du péché que la guérison des maladies. Cependant, le CEC ne cite pas de guérison physique ou psychologique parmi les effets du sacrement de pénitence et de réconciliation. (1496). Plus loin, il cite sans plus le charisme de guérison (1508). Il note à propos de l’onction des malades:
« Au cours des siècles, l’onction des malades a été conférée de plus en plus exclusivement à ceux qui étaient sur le point de mourir. A cause de cela elle avait reçu le nom d’« Extrême onction ». Malgré cette évolution la liturgie n’a jamais omis de prier le Seigneur afin que le malade recouvre sa santé si cela est convenable à son salut ». (1512)5.

On constate qu’il s’agit ici d’une prière liturgique d’intercession et non d’une prière de guérison comme telle. Cette dernière n’est d’ailleurs pas citée dans les effets de ce sacrement (1520).
A ce propos, le rituel de l’onction des malades est également très discret. Dans la présentation du rituel, sur 18 paragraphes, on ne trouve que cette phrase : « Quand il est accueilli dans la foi de l’Eglise, ce signe est puissance de réconfort, soutien dans l’épreuve et ferment pour triompher de la maladie si Dieu le veut » (§14)6. Quant à la formule de l’onction, elle dit :
« - N., par cette onction sainte, que le Seigneur en sa grande bonté, vous réconforte par la grâce de l’Esprit-Saint ;
R. Amen.
Ainsi, vous ayant libéré de tous péchés, qu’il vous sauve et vous relève ;
R. Amen. »
L’onction est destinée « aux fidèles dont la santé commence à être dangereusement atteinte par la maladie ou la vieillesse » (§57). Le rituel insiste cependant sur le risque de retarder la réception du sacrement.
Tout ceci montre qu’il serait abusif de considérer que, dans l’Eglise catholique, le ministre ordonné exerce un « ministère de guérison »

Le seul lieu ecclésial où on emploie cette expression de façon régulière, c’est le Renouveau charismatique (groupes de prière et communautés nouvelles), héritier du pentecôtisme, apparu en France en 1972. Ceci pose problème à certains membres du clergé, bien que le Renouveau ait favorisé la redécouverte et le mise en valeur, dans le concret de la vie spirituelle et ecclésiale, des charismes, que le Concile Vatican II a reconnus,.

Notons cependant que l’engagement de l’Eglise dans les domaines de la santé (institutions hospitalières) et de la pastorale des malades (aumôneries) peut être considéré comme un ministère communautaire de guérison pris au sens large. Il s’agit d’une forme de diaconie communautaire.

a) Quel sens théologique sous-tend le ministère de guérison dans notre Eglise 7?
S’agissant du Renouveau charismatique, celui-ci a promu une vision pluridimensionnelle de la personne humaine dans la ligne de l’anthropologie chrétienne de l’incarnation.
Le plus souvent, le Renouveau charismatique inscrit sa conception de la vie dans l’Esprit et de la guérison dans une vision de l’homme conforme à la tradition biblique et que les Eglises d’Orient ont souvent mieux mise en valeur que celles d’Occident. Le dualisme platonicien a opposé l’âme au corps, perçu comme un obstacle à la croissance spirituelle. Or, la vision chrétienne traditionnelle considère dans l’être humain trois composantes : l’esprit, l’âme et le corps (cf. 1 Th). L’humain est spirituel, psychique et corporel. Il forme une unité dont les trois éléments ne sont pas sur le même plan. Ils s’interpénètrent sans se mélanger ni se confondre, ce qui rend parfois difficile le discernement entre ce qui est spirituel et ce qui est psychique. Les deux dimensions sont liées entre elles et avec le corps, mais elles doivent être distinguées. On a souvent confondu expérience affective avec expérience spirituelle ou réduit une dimension à l’autre. En situant plus clairement les plans, il est possible de mieux tenir compte de la complexité de l’être humain et des éléments mis en œuvre dans une croissance spirituelle. Il ne s’agit pas de confondre bonheur et salut, suite du Christ et guérison complète mais, pour l’homme, de revenir à Dieu en vivant pleinement son humanité et en lui laissant la vivifier par son Esprit. Saint Irénée de Lyon disait : « La gloire de Dieu, c’est l’homme vivant, et la vie de l’homme, c’est la vision de Dieu »8.
Le Renouveau considère que la maladie peut avoir de multiples causes : physique, psychologique, relationnelle, spirituelle… Il souligne aussi le rapport entre péché et maladie, sans mettre l’accent sur la culpabilisation. Il affirme la relation entre santé et vie dans la grâce, guérison physique et guérison intérieure. Il établit un lien entre santé et vie affective et relationnelle, dans une approche plurielle, en mettant un accent particulier sur la démarche de pardon9. Il insiste aussi sur les dimensions physique, psychique et spirituelle du salut apporté par Jésus-Christ. Jésus n’a pas seulement sauvé du péché, il a aussi guéri. Bien qu’il ne soit pas venu d’abord pour guérir, le salut a souvent été signifié par lui à travers des guérisons physiques ou psychologiques et par des exorcismes, sans qu’il identifie salut et santé. Il a donné à ses disciples le pouvoir de guérir. Ce pouvoir n’est pas seulement valable pour l’Eglise primitive, mais aussi pour tous les temps, et particulièrement pour le temps de crise que traverse aujourd’hui l’humanité, selon le Renouveau.

b) Comment se ministère se vit-il aujourd’hui ?
Dans le cadre du renouveau, c’est un « ministère » exercé plutôt communautairement, même si certaines personnes, ayant reçu un charisme de guérison, l’exercent parfois individuellement. Il doit de toute façon être discerné et conformé par la communauté ou le groupe de prière. Les demandes de guérison peuvent être adressées à Dieu dans le cadre d’une célébration de prière ou en dehors. Elles visent soit l’assemblée de prière dans son ensemble, soit un groupe de personnes autour desquelles l’assemblée prie. Il existe aussi des intercessions individuelles par petits groupes, au sein même de l’assemblée. La demande est parfois discrètement adressée à des groupes particuliers d’intercession – formés à cet effet – en dehors des assemblées.
Lors des assemblées de prière où des guérisons sont demandées, l’atmosphère créée et les rituels employés visent à favoriser une démarche de foi et d’abandon à l’action de l’Esprit Saint. Elles sont marquées par la ferveur et la spontanéité de la prière et par l’enthousiasme des témoignages10. Ceux-ci favorisent des processus d’identification et ils apportent des confirmations de la pertinence de la démarche du groupe. Il y a toujours des textes de la Parole de Dieu. Ils peuvent être proposés spontanément11. Il existe souvent une importante manifestation de charismes de science ou de prophétie, des chants en langue qui créent une atmosphère de paix. Les intercessions personnalisées au sein des petits groupes s’accompagnent de l’évocation du problème de la personne, de l’imposition des mains, parfois d’une prière en langues, d’une parole de sagesse… L’accent est mis sur la louange, dans la liberté par rapport à l’exaucement de la prière. Ce cadre para-liturgique prédispose à un accueil intérieur de l’Esprit et à un “ lâcher prise ” spirituel, affectif et psychologique de la part de celui ou celle qui demande une prière de guérison. Chez les catholiques, la prière d’intercession peut avoir lieu à la suite d’une adoration du saint Sacrement ou même lors de son exposition, l’intervention de la Vierge Marie peut aussi être invoquée.

c) Quelles sont les richesses que mon Eglise a à offrir aux autres ?
La reconnaissance de la dimension thérapeutique des sacrements pris dans leur diversité, même s’ils ne sont pas tous reconnus par les Eglises protestantes.
L’approfondissement des apports des traditions pentecôtiste et évangélique par le Renouveau charismatique catholique, dans une perspective œcuménique. C’est à la fois un enrichissement pour l’Eglise catholique et un lieu de fécondation mutuelle entre les Eglises et communautés ecclésiales.
La célèbre et antique tradition de l’accompagnement spirituel, souvent liée aux grands ordres religieux, et particulièrement les Carmes, les Jésuites… Le vocabulaire employant les mots « ministères ou charismes de guérison » ne s’y rencontre pas, mais il s’agit bien de « cures d’âme » et de chemins de guérison spirituelle qui concerne l’ensemble de la personne et de son histoire.
La tradition des pèlerinages et l’évocation des saints thérapeutes.
L’usage de sacramentaux (comme l’eau bénite, l’encens, des bénédictions). Pour les deux derniers points, il est toujours nécessaire d’assurer une catéchèse afin d’éviter une conception magique de ces pratiques.
N.B. : Elle pourrait s’enrichir de l’approche holistique de la guérison développée, entre autres, dans le cadre de la réflexion du COE sur mission et guérison12.

d) Quelles sont les questions et les défis que me pose ce ministère ?
Dans ce recours à cette approche globale et spirituelle de la personne fragile ou malade, dans la puissance de l’Esprit Saint, il y a des points de vigilance à retenir.
a) Le vocabulaire : on parle de charisme « de guérison », de ministre « de guérison », de prière « de guérison » : attention, ce ne sont ni le ministre, ni le charisme pour lui-même ni la communauté qui guérissent, c’est Dieu par la puissance de son Esprit. Si les chrétiens soignent, pratiquent la compassion, intercèdent, luttent pour plus de justice, ils n’apportent cependant pas la guérison eux-mêmes: ils sont de simples instruments de la grâce de Dieu.
b) Il y a donc une grande responsabilité dans le fait de se présenter comme des « communautés de guérisons ». Cela peut induire certaines attentes chez des gens fragiles et leur laisser croire que l’on possède un pouvoir alors qu’il s’agit d’une puissance gratuite de Dieu qui agit à travers notre propre impuissance, notre pauvreté (c’est quand je suis faible que je suis fort, dit Paul) et qui ne répond pas automatiquement à la demande.
c) Nous savons que l’homme est un être profondément complexe et riche et qu’il existe une interaction permanente entre l’esprit, l’âme et le corps, comme le dit Paul dans la 1ère aux Thessaloniciens. Cela signifie qu’il faut un discernement très fin quand on accueille une demande de guérison, afin de ne pas faire croire à des personnes fragiles qu’il existe une sorte d’automatisme et d’immédiateté de résultat, de façon sensible. Un diagnostic psychologique doit parfois être demandé.
d) Il est important d’ « évangéliser la demande », c’est-à-dire de vérifier si celle-ci est conforme à ce que le Christ propose dans l’Evangile ou si cela relève de la fuite de la responsabilité ou de l’acte magique.
e) Il ne faut pas identifier salut et guérison : on peut être sauvé sans être guéri, guéri sans être sauvé, et parfois et guéri et sauvé. Tout dépend de la grâce donnée et de la façon dont les choses sont vécues et accueillies. Ici, on juge l’arbre à ses fruits spirituels et relationnels, et pas seulement biologiques !
f) Il faut se méfier d’une présentation de la toute-puissance de Dieu qui encouragerait la fuite de l’expérience de la croix. Jésus a été tenté ainsi : « si tu es fils de Dieu, descends de ta croix ». Nous pouvons être tentés de dire : puisque Dieu est tout puissant, il n’y aura plus de souffrances dans le monde : venez chez nous et tous vos problèmes seront réglés. On a trop longtemps sacralisé la souffrance. Il ne faudrait pas aujourd’hui la fuir ou la gommer. Le mystère pascal reste central pour le salut.
g) La guérison intérieure est la plus importante car c’est elle qui permet vraiment l’accueil du salut : revenir comme un enfant confiant à la tendresse maternelle du Père et se laisser aimer par lui dans l’action de grâce..
h) Etre guéri d’une blessure morale, psychique, spirituelle ne veut pas dire qu’on ne ressentira plus rien, mais que cette blessure n’est plus un obstacle à la vie et que, parfois, elle deviendra source de vie pour d’autres : « Mort, où est ta victoire ? ».
i) Une communauté chrétienne de réconciliation et de guérison garde les yeux fixés sur Jésus-Christ qui est celui qui sauve et qui guérit et qui nous demande d’être dociles à son Esprit. Que, dans le discernement, rien ne soit fait « ni par puissance ni par force, mais par l’Esprit du Seigneur ». Il est très important de chercher à rejoindre la quête spirituelle et thérapeutique contemporaine telle qu’elle se présente avec toute sa complexité. Il ne faut cependant céder à la tentation de s’aligner avec les prometteurs de miracle ou les guérisseurs auto-proclamés et de réduire ainsi la Bonne Nouvelle à la santé, car ce serait porter atteinte au salut que nous offre le Christ et qui va au-delà du simple bien être ou d’une guérison visible ou sensible.

Bernard UGEUX
Le 29 septembre 07.

Toxicomanie médicamenteuse ou Défonce toxicomaniaque.

Classé dans : Non classé — andreadicaffa02 @ 16:17

Tranquillisants : l’overdose ?

Trop de patients sont drogués avec les « drogues du pauvre », quand ils sont traités depuis une dizaine d’années par des quantités ahurissantes de plusieurs types de psychotropes à la fois.
Certains patients passent d’un comprimé au « millefeuille thérapeutique », puis à la « défonce toxicomaniaque et souvent les médecins sont conscients mais ne peuvent pas résister à la pression des patients .
Les médecins seraient trop gentils et n’auraient pas appris à dire non…ou il faut mettre en cause le marketing de l’industrie pharmaceutique, y compris la publicité déguisée en « campagnes d’information », qui atteint à la fois les médecins et les patients.

19 septembre, 2011

Beato Raffaele da Barletta frate dell’ Ordine dei Servi di Maria

Classé dans : Non classé — andreadicaffa02 @ 0:46

Raffaele di Barletta
Da Wikipedia, l’enciclopedia libera.
Beato Raffaele da Barletta
Beato Raffaele da Barletta

Fratello converso
Nascita Cattaro XVI secolo
Morte Barletta 14 luglio 1566
Venerato da Chiesa cattolica
Beatificazione alla morte « vox populi »
Santuario principale Chiesa San Giovanni Apostolo – Barletta
Ricorrenza 14 luglio
Attributi Pane
Patrono di poveri

Beato Raffaele da Barletta (Cattaro, XVI secolo – Barletta, 14 luglio 1566) è stato un religioso cattolico della Dalmazia appartenente all’Ordine Religioso dei Servi di Maria; la Chiesa cattolica lo venera come beato e ne celebra la memoria liturgica il 14 luglio, anniversario della morte.[1].
Indice
[nascondi]

1 Biografia
1.1 Le origini
1.2 La vita religiosa
1.3 La morte
1.4 La memoria oggi
2 Collegamenti esterni
3 Note

[modifica] Biografia
[modifica] Le origini

L’affascinante città costiera di Cattaro (odierna Kotor, nell’attuale Montenegro) era uno dei più importanti centri economici e religiosi della Dalmazia del XV secolo. Sin dal 1423 Kotor si era liberamente sottomessa alla signoria veneziana, diventando successivamente capoluogo della cosiddetta « Albania veneta” e conservando così una larga indipendenza dall’incalzante Impero Ottomano. Inoltre, proprio grazie al legame con la Serenissima, era divenuta un porto vivace e ricco di commercianti, marinai e pescatori, ma anche di predicatori itineranti del Vangelo. Fu in questo contesto marittimo che ebbe i natali il beato Raffaele, del quale, tuttavia, ci giungono notizie solo dopo il suo trasferimento alla riva opposta dell’Adriatico, nel rinomato centro pugliese di Barletta; qui egli professò nell’Ordine Religioso dei Servi di Maria come fratello converso, presso il fiorente Convento di Santa Maria della Croce, situato in una zona periferica della città.[1]
[modifica] La vita religiosa

Le fonti ci parlano di un frate umile e modesto, pieno di carità e di zelo. Per le sue qualità e soprattutto per la sua prudenza, i Superiori gli affidarono l’ufficio di questuante dentro e fuori le mura della città. In quell’ufficio egli si rese amabile e degno di stima e venerazione « magna erat apud populum illum venerationem”, specie per la carità smisurata che usava verso i poveri. I suoi contemporanei ci riferiscono che il Beato Raffaele, dopo aver questuato il pane per i frati del suo convento, uscendo dalle mura della città lo distribuiva ai poveri e ai bisognosi che lì lo attendevano; rientrando poi in città riempiva nuovamente la sua bisaccia di elemosine e le portava al convento. Altri testimoni affermano che era così sensibile ai bisogni del prossimo, da non reggergli il cuore perfino alla vista di alcuni falsi poveri, ai quali vuotava nelle mani ciò che aveva raccolto, per poi andar di nuovo a stender loro la mano. Nella sua umiltà voleva sentirsi povero tra i poveri. Dalle fonti storiche, inoltre, ci viene riferito che da parte dei barlettani godeva grande stima, non solo per la sua straordinaria carità, ma anche per la sua grande austerità di vita. Infatti egli voltò le spalle a tutto ciò che in questo mondo crea distrazioni e offre vane speranze, assumendo un rigore di vita molto austero e penitente, praticando digiuni e veglie notturne. Camminava sempre a piedi scalzi. Non ebbe mai una sua cella per dormire: pregava davanti al SS. Sacramento e dormiva pochissimo tempo dove gli capitava. Fu tentato dal demonio molte volte, soprattutto di notte, ma essendo un uomo puro e casto, con la forza dei sacramenti e della preghiera, ne uscì sempre vittorioso. Al riguardo ci viene tramandato che, alla stregua di altri santi, come rimedio ad alcune tentazioni, egli usava immergersi nell’acqua gelida.[1]
[modifica] La morte

Una notte ebbe in sogno che la sua morte era ormai imminente. Perciò il Beato svegliò dal sonno i suoi confratelli perché non voleva restare sprovvisto dei Sacramenti. Il Padre Superiore, Bartholomeus Janatasius, si recò subito in chiesa dove fra Raffaele stava già dinanzi all’altare della Beata Vergine Maria, di cui era tanto devoto, ascoltò la sua confessione e gli diede il Santo Viatico. Allora il Beato Raffaele, con gli occhi rivolti verso il Cielo, in ginocchio e con le mani giunte, spirò nella pace del Signore tra l’ammirazione dei suoi confratelli. Era il 14 luglio 1566. Il suo corpo rimase esposto per tre giorni, perché moltissima gente da Barletta e dai dintorni accorse per venerarlo con devozione, piangendo la sua perdita. Alcuni chiedevano con insistenza che gli venisse dato, come reliquia, un pezzetto delle sue vesti, quasi a sentire più vicina la benevola protezione di questo umile Frate che in vita si era fatto tutto a tutti, testimone vivente della carità di Cristo.[1]
[modifica] La memoria oggi

La memoria storica e liturgica del santo frate, dell’Ordine religioso dei Servi di Maria, è stata recuperata dalla nuova parrocchia di San Giovanni Apostolo, in Barletta, sin dalla sua istituzione del 3 ottobre 1998. Infatti nel territorio parrocchiale della nuova comunità esisteva l’antica chiesa cinquecentesca di S. Maria della Croce e l’annesso convento officiato dai Padri Servi di Maria. Grande era la devozione dei barlettani verso la Vergine Maria della Croce tanto da recarsi spesso in pellegrinaggio e compiere gesti di devozione e di generosità. Dal 1732, un terremoto ne devastò la chiesa e parte del convento, fino alla soppressione nel 1782. Così le suppellettili e gli archivi furono trasferiti presso il Real Monte di Pietà, mentre la devozione alla Beata Vergine Maria della Croce fu ravvivato presso la chiesa di Nazareth. Anche qui dal 1930 la devozione andò pian pian estinguendosi. Così, la nuova comunità di San Giovanni apostolo, avendo nel suo territorio il luogo dove sorgeva l’antica chiesa con il convento, ha ereditato la stessa devozione alla Vergine Maria della Croce (Addolorata) e recuperato la memoria liturgica e di santità del Beato Raffaele da Barletta che si santificò in quella sacra dimora.

Nella parrocchia, sin dal 2000 è sorto un gruppo di laici che anima la devozione mariana nello spirito dei Servi di Maria e, sulle orme del Beato Raffaele, si impegna presso la caritas e le famiglie bisognose.

tous les mots-clefs recherchés

Classé dans : Non classé — andreadicaffa02 @ 0:07

Empoisonnement des animauxmotsclefs2011.jpg

mois 08/2011 tous les mots-clefs recherchés
Rang Hits % Mots-clefs Moteur de recherche
1 13 5.31
unblog andrea caffa
Google Images
2 12 4.90
unblog andrea caffa
Google Images
3 8 3.27

http://andreadicaffa02.unblog.fr

Google
4 6 2.45
chapelle hopital
Google Images
5 5 2.04
cheminots pèlerins à Lourdes
Google
6 5 2.04

http://andreadicaffa02.unblog.fr

Google
7 3 1.22
bernard violeau
Google
8 3 1.22
annick einhorn
Google
9 3 1.22
ordre de saint andré de caffa
Google
10 3 1.22
servi di maria italia meridionale
Google
11 3 1.22
Monastero di Santa Maria del Mare Monache Ben
Google
12 3 1.22
oasis de priere
Google
13 3 1.22
p://www.google.fr/
Google
14 2 0.82
syro antiochien boris
Google
15 2 0.82
Gran Maestro M.Casamichela B. Antonio
Google
16 2 0.82
annalisa rossi livorno sposa
Google
17 2 0.82
luc balbont
Google
18 2 0.82
efrem lima
Google
19 2 0.82
notre dame de kerneguez
Google
20 2 0.82
tumore di annalisa rossi livorno sposa

Rang Hits % Mots-clefs Moteur de recherche
21 2 0.82
tumore di annalisa rossi livorno sposa
Google
22 2 0.82
PRESIDENZA CONSIGLIO DEI MINISTRI UFFICIO ONO
Google
23 2 0.82
chapelle hôpital hautepierre strasbourg
Google
24 2 0.82
facebook nozze anna lisa
Google
25 2 0.82
concetto esoterico nella cavalleria
Google
26 2 0.82
annali benedettini montecristo
Google
27 2 0.82
apparition kerneguez
Google
28 2 0.82
efrem carmelo lima ortodosso
Google
29 2 0.82
orme dei servi di maria
Google
30 2 0.82
anna staccato lisa è ancora viva?
Google
31 2 0.82
madre m.michela clarisse cuore immacolato Val
Google
32 2 0.82
associazione orme dei servi di maria
Google
33 2 0.82
EPARCHIE APOSTOLIQUE DES RITES ORIENTAUX
Google
34 2 0.82
éparchie apostolique orthodoxe
Google
35 2 0.82
saint suaire andrea di caffa
Google
36 2 0.82
google analytics visites
Google
37 2 0.82
le coran de san lazzaro degli armeni
Google
38 2 0.82
salviamo il convento palma campania
Google
39 2 0.82
ordine di sant’andrea de caffa
Google
40 2 0.82
orme servi di maria
Google
Rang Hits % Mots-clefs Moteur de recherche
41 2 0.82
facebook nozze anna lisa
Google
42 2 0.82
concetto esoterico nella cavalleria
Google
43 2 0.82
annali benedettini montecristo
Google
44 1 0.41
linceul de turin
Google
45 1 0.41
ordre chevalerie patriarcat orthodoxe
Google
46 1 0.41
andrea di caffa
Google
47 1 0.41
concetto filosofico del cavaliere
Google
48 1 0.41
andreadicaffa02
Google
49 1 0.41
évangélisation à caffa
Google
50 1 0.41
si sposa in ospedale annalisa
Google
51 1 0.41
Monache Benedettine della Carità 67051 Pietra
Google
52 1 0.41
Francescani Minori Conventuali …. Via Romea
Google
53 1 0.41
gran maestro casamichela
Google
54 1 0.41
Ordine di Sant Andrea di Caffa
Google
55 1 0.41
ordre de saint andré de caffa
Google
56 1 0.41
saint andré de caffa
Google
57 1 0.41
eglises autocephales
Google
58 1 0.41

http://andreadicaffa02.unblog.fr

Google
59 1 0.41
le mot le plus present sur google
Google
60 1 0.41
Monastero di San Giacomo maggiore di Bari mon
Rang Hits % Mots-clefs Moteur de recherche
61 1 0.41
jean michel maldamé
Google
62 1 0.41
CHAPELLE HAUTEPIERRE HOPITAL
Google
63 1 0.41
mot les plus demandé sur google
Google
64 1 0.41
lafemme en islam #q=Le top 10 des mots les pl
Google
65 1 0.41
silvana lo bianco
Google
66 1 0.41
DIDIER PARAVEL
Google
67 1 0.41
lottare contro una malattia
Google
68 1 0.41
Convento di Santa Maria Frati Servi di Maria
Google
69 1 0.41
nomra al marcase el islami
Google
70 1 0.41
sostenitori forze dell ordine
Google
71 1 0.41
benchmarking google analytics part de visite
Google
72 1 0.41
blog annalisa andrea nozze
Google
73 1 0.41
andreadicaffa02
Google
74 1 0.41
anna staccato lisa matrimonio
Google
75 1 0.41
salviamo il convento
Google
76 1 0.41
p://www.google.be/
Google
77 1 0.41
antonio casamichela
Google
78 1 0.41
pères servites
Google
79 1 0.41
cavalierati d’italia
Google
80 1 0.41
matrimonio ospedale anna lisa
Google
Rang Hits % Mots-clefs Moteur de recherche
81 1 0.41
sposa in ospedale blog
Google
82 1 0.41
la stampa blog ana lisa
Google
83 1 0.41
frati servi di maria
Google
84 1 0.41
/20 / / / D’etudiant blogueurs de la Fr
Google
85 1 0.41
MESSE AL CONVENTO DELL’ANGELO BRANCOLI
Google
86 1 0.41

http://andreadicaffa02.unblog.fr

Yahoo
87 1 0.41
St. Poien monastero
Google
88 1 0.41
Syro-Antiochienne
Google
89 1 0.41
istituto ordine di sant andrea di
Google
90 1 0.41
matrimonio anna staccato lisa
Google
91 1 0.41
padre amadio arcopinto
Google
92 1 0.41
Convento del Deserto di Varazze Frati Carmeli
Google
93 1 0.41
jacques nieuviarts
Google
94 1 0.41
servi di maria italia meridionale manduria
Google
95 1 0.41
freguis facebook
Google
96 1 0.41
les mots les plus recherchés sur google
Google
97 1 0.41
top des mots recherchés sur google 2011
Google
98 1 0.41
matrimonio annalisa in ospedale
Google
99 1 0.41
Jean STAHL exmes
Google
100 1 0.41
les mots les plus recherchés sur google 2010
Google
Rang Hits % Mots-clefs Moteur de recherche
101 1 0.41
anna staccato lisa matrimonio
Google
102 1 0.41
ordre de st jean d’acre Bloom van assendelft
Google
103 1 0.41
ordine di sant’andrea
Google
104 1 0.41
mots les plus recherchés google
Google
105 1 0.41
pétition sncf lourdes
Google
106 1 0.41
anna lisa matrimonio
Google
107 1 0.41
padre girolamo russo ordine servi di maria
Google
108 1 0.41
monseigneur didier paravel
Google
109 1 0.41
Cavalleria suo concetto filosofico e spiritua
Google
110 1 0.41
quanti cavalieri della repubblica ogni anno ?
Google
111 1 0.41
andrea di caffa
Google
112 1 0.41
Père Jacques Nieuviarts, Assomptionniste, dir
Google
113 1 0.41
les mots les plus recherchés sur google
Google
114 1 0.41
padre girolamo maria russo
Google
115 1 0.41
manduria s.giuliana falconieri
Google
116 1 0.41
andrea di caffa
Google
117 1 0.41
concetto filosofico del cavaliere
Google
118 1 0.41
andreadicaffa02
Google
119 1 0.41
évangélisation à caffa
Google
120 1 0.41
si sposa in ospedale annalisa
Google

Rang Hits % Mots-clefs Moteur de recherche
121 1 0.41
linceul de turin
Google
122 1 0.41
ordre chevalerie patriarcat orthodoxe
Google
123 1 0.41
gran maestro casamichela
Google
124 1 0.41
Ordine di Sant Andrea di Caffa
Google
125 1 0.41
ordre de saint andré de caffa
Google
126 1 0.41
saint andré de caffa
Google
127 1 0.41
eglises autocephales
Google
128 1 0.41

http://andreadicaffa02.unblog.fr

Google
129 1 0.41
Monache Benedettine della Carità 67051 Pietra
Google
130 1 0.41
Francescani Minori Conventuali …. Via Romea
Google
131 1 0.41
monaci trappisti piazzetta delle Vergini n-2
Google
132 1 0.41
ORDINE INTERNAZIONALE DI SANT?ANDREA DI CAFFA
Google
133 1 0.41
ordre souverain et militaire de saint andré d
Google
134 1 0.41
?Abbazie, Monasteri e Conventi italiani?
Google
135 1 0.41
le mot le plus present sur google
Google
136 1 0.41
Monastero di San Giacomo maggiore di Bari mon
Google Images
137 1 0.41
la storia della malattia e del matrimonio di
Google
138 1 0.41
andré de caffa
Google
139 1 0.41
ordine dei servi di maria di palma campania
Google
140 1 0.41
ottenere il cavalierato di san gregorio magno
Google
Rang Hits % Mots-clefs Moteur de recherche
141 1 0.41
francophonie et francophilie
Google
142 1 0.41
Cavalierati e Onorificenze Un articolo di per
Google
143 1 0.41
p://www.google.it/
Google
144 1 0.41
abbaye de Sora millénaire
Google
145 1 0.41
gerarchia frati minori madonna del frassino
Google
146 1 0.41
bloganna accato,lisa
Google
147 1 0.41
mission orthodoxe à kerneguez
Google
148 1 0.41
andrea di caffa
Google
149 1 0.41
la cupidité humaine édifiante en action dans
Google
150 1 0.41
« Monastero di Regina Pacis Villa Linda »
Google
151 1 0.41
sposi in ospedale
Google
152 1 0.41
didier paravel
Google
153 1 0.41
linceul turin
Google
154 1 0.41
anna lisa e andrea
Google
155 1 0.41
Il y a des cheminots qui ont le plaisir d’emm
Google
156 1 0.41
p://www.google.fr/reader/view/
Google
157 1 0.41
les plus recherché sur google
Google
158 1 0.41
Le Saint Suaire ou Linceul de Turin étude réa
Google
Rang Hits % Mots-clefs Moteur de recherche
1 8 5.80
servi di maria manduria
Google Images
2 4 2.90
COLLEGIO DEI SERVI DI MARIA DI PALMA CAMPANI
Google
3 3 2.17
mon. efrem lima
Google
4 3 2.17
padre girolamo russo dei servi di maria
Google
5 3 2.17
succession apostolique Patriarche Boris 1er
Google
6 2 1.45
Mgr Nicolas Evêque titulaire de Sainte Cather
Google
7 2 1.45
Padre Policarpo Armadori
Google
8 2 1.45
Padre Policarpo Armadori OSM
Google
9 2 1.45
DEVOZIONE DEI SETTE DOLORI DI MARIA SANTISSIM
Google
10 2 1.45
notre dame de kerneguez
Google
11 2 1.45
festa della madonna addolorata 15 settembre
Google
12 2 1.45
Festa dell’Addolorata celebrazione
Google
13 2 1.45
sant andrea di caffa
Google
14 2 1.45
monseigneur bernard violeau
Google
15 2 1.45
festa dell’addolorata 15 settembre
Google
16 2 1.45
« bruno montieri »
Google
17 2 1.45
servi di maria
Google
18 2 1.45
ordre de saint andré de caffa
Yahoo
19 2 1.45
didier paravel
Google
20 2 1.45
chiesa ortodossa siro antiochena in europa
Google

Rang Hits % Mots-clefs Moteur de recherche
21 2 1.45
15 settembre festa della madonna addolorata
Google
22 2 1.45
Didier paravel
Google
23 2 1.45
padre girolamo maria russo
Google
24 2 1.45
Mgr Nicolas Evêque titulaire de Sainte Cather
Google
25 1 0.72
annalisa si sposa in ospedale
Google
26 1 0.72
Annalisa brait
Google
27 1 0.72
processione madonna sette spade 15 settembre
Google
28 1 0.72
Solennità dell’Addolorata per i Servi di Mari
Google
29 1 0.72
www.servi di maria – liturgia solennità dell’
Google
30 1 0.72
matrimonio annalisa cure palliative
Google
31 1 0.72
15 settembre memoria dell’addolorata
Google
32 1 0.72
programma fiera dei sette dolori
Google
33 1 0.72
linceul de turin
Google
34 1 0.72
cavaliere di san gregorio magno traduction fr
Google
35 1 0.72
mgr violeau
Google
36 1 0.72
le cinque festività mariane del mese di sette
Google
37 1 0.72
festa addolorata 2011 firenze
Google
38 1 0.72
linceul turin
Google
39 1 0.72
anna staccato lisa padre
Google
40 1 0.72
ordre des pères
Google

Rang Hits % Mots-clefs Moteur de recherche
41 1 0.72
linceul de turin
Google
42 1 0.72
anna staccato lisa padre
Google
43 1 0.72
ordre des pères
Google
44 1 0.72
culto addolorata e servi di maria
Google
45 1 0.72
addolorata servi di maria
Google
46 1 0.72
accoglienza solo donne convento aversa
Google
47 1 0.72
linceul turin
Google
48 1 0.72
monastero san giacomo pontida esorcista
Google
49 1 0.72
les 10 mots les plus recherchés sur google 20
Google
50 1 0.72
stabat mater servi di maria
Google
51 1 0.72
i 7 dolori della madonna
Google
52 1 0.72
top 10 recherche google en france
Google
53 1 0.72
cinema français
Google
54 1 0.72
chapelle de l’hopital de haute Pierre à stras
Google
55 1 0.72
cavalierati italiani
Google
56 1 0.72
soeur marie laetitia ganghereto
Google
57 1 0.72
i 7 dolori di maria
Google
58 1 0.72
épreuve maçonnerie compagnonnique
Google
59 1 0.72
lucia nacca
Google
60 1 0.72
padre luigi mercolino
Google
Rang Hits % Mots-clefs Moteur de recherche
61 1 0.72
saint augustin saint algérien
Google
62 1 0.72
matrimonio annalisa staccato
Google
63 1 0.72
città Chilia, Licostomo e Caffa
Google
64 1 0.72
Principe Hugo-Josè Tomassini-Paternò Tomasi-L
Google
65 1 0.72
Paulin Freguis
Google
66 1 0.72
il dolore di Maria ai piedi della croce
Google
67 1 0.72
i 7 dolori di maria
Google
68 1 0.72
solennità maria addolorata
Google
69 1 0.72
Monache Benedettine Adorazione Perpetua del S
Google
70 1 0.72
che cosa significa iretur?
Google
71 1 0.72
bertil persson on vilatte
Google
72 1 0.72
prière à saint ortaire
Google
73 1 0.72
marie christne cazals avocat
Google
74 1 0.72
succession apostolique Monseigneur Boris ler
Google
75 1 0.72
fédération compagnonnique des métiers du bâti
Google
76 1 0.72
andré de caffa
Google
77 1 0.72
padre girolamo russo
Google
78 1 0.72
succession apostolique de monseigneur boris 1
Google
79 1 0.72
andrea di caffa e servi di maria
Google
80 1 0.72
unblog.fr /20 / / /
Google

Rang Hits % Mots-clefs Moteur de recherche
81 1 0.72
succession apostolique de monseigneur boris 1
Google
82 1 0.72
andrea di caffa e servi di maria
Google
83 1 0.72
unblog.fr /20 / / /
Google
84 1 0.72
padre girolamo russo
Google
85 1 0.72
timotheus freguis
Google
86 1 0.72
festività vergine addolorata servi di maria
Google
87 1 0.72
tourisme reponsable humacoop
Google
88 1 0.72
fondazione comunità ordine servi di maria
Google
89 1 0.72
Annalisa che si sposa
Google
90 1 0.72
luc balbont
Google
91 1 0.72
p://www.google.it/
Google
92 1 0.72
cardinale paolo romeo ai cantieri navali di p
Google
93 1 0.72
festa dei sette dolori 2011
Google
94 1 0.72
annalisa malattia matrimonio
Google
95 1 0.72
dernieres videos situation en syrie 2011
Google
96 1 0.72
ordine s. andrea di caffa
Google
97 1 0.72
humacoop formation tourisme responsable
Google
98 1 0.72
morte pellegrino laziosi
Google Images
99 1 0.72
nt dame de kerneguez
Google
100 1 0.72
festa dell’addolorata
Google
Rang Hits % Mots-clefs Moteur de recherche
101 1 0.72
Annalisa matrimonio in ospedale
Google
102 1 0.72
litanie dell’addolorata servi di maria
Google
103 1 0.72
saint augustin saint algérien
Google
Rang Hits % Mots-clefs Moteur de recherche
1 3 13.04
petizione convento palma campania
Google
2 2 8.70
mission syro antiochienne
Google
3 2 8.70
blog ordre de saint andré de caffa
Google
4 1 4.35
ordre de saint andré de caffa
Google
5 1 4.35
sa béatitude boris &ER
Google
6 1 4.35
monseigneur angelo goffredo balostro
Google
7 1 4.35
sa béatitude boris 1er
Google
8 1 4.35
Boris 1er
Google
9 1 4.35
giovanni maria taddei
Google
10 1 4.35
ordre de saint andré de caffa
Google
11 1 4.35
commendatore dell’ordine di sant’andrea di ca
Google
12 1 4.35
patriarche boris 1er
Google
13 1 4.35
andreadicaffa02
Google
14 1 4.35
ordre saint andré de caffa paperblog
Google
15 1 4.35
articolo di Stella su zanetti martino
Google
16 1 4.35
Martino Zanetti, il titolare della ?Hausbrand
Google
17 1 4.35
petizione convento servi di maria palma campa
Google
18 1 4.35
stella gian antonio articolo su zanetti marti
Google
19 1 4.35
petizione convento servi di maria
Google

Rang Hits % Mots-clefs Moteur de recherche
1 3 13.04
petizione convento palma campania
Google
2 2 8.70
mission syro antiochienne
Google
3 2 8.70
blog ordre de saint andré de caffa
Google
4 1 4.35
ordre de saint andré de caffa
Google
5 1 4.35
sa béatitude boris &ER
Google
6 1 4.35
monseigneur angelo goffredo balostro
Google
7 1 4.35
sa béatitude boris 1er
Google
8 1 4.35
Boris 1er
Google
9 1 4.35
giovanni maria taddei
Google
10 1 4.35
ordre de saint andré de caffa
Google
11 1 4.35
commendatore dell’ordine di sant’andrea di ca
Google
12 1 4.35
patriarche boris 1er
Google
13 1 4.35
andreadicaffa02
Google
14 1 4.35
ordre saint andré de caffa paperblog
Google
15 1 4.35
articolo di Stella su zanetti martino
Google
16 1 4.35
Martino Zanetti, il titolare della ?Hausbrand
Google
17 1 4.35
petizione convento servi di maria palma campa
Google
18 1 4.35
stella gian antonio articolo su zanetti marti
Google
19 1 4.35
petizione convento servi di maria
Google
Rang Hits % Mots-clefs Moteur de recherche
1 3 37.50
andreadicaffa02
Google
2 1 12.50
andreadicaffa02
Google
3 1 12.50
????? ??? ??????????? ??? francais
Google
4 1 12.50
ordine cavalleresco san gereone
Google
5 1 12.50
andreadicaffa02
Google
6 1 12.50

http://andreadicaffa02.unblog.fr

Google

61 1 0.53
gesù accanto
Google
62 1 0.53
Mgr André Enos
Google
63 1 0.53
annalisa si sposa in ospedale
Google
64 1 0.53
qui est un juif
Google
65 1 0.53
Annalisa brait
Google
66 1 0.53
processione madonna sette spade 15 settembre
Google
67 1 0.53
programma fiera dei sette dolori
Google
68 1 0.53
formulation magique de notre pere qui est au
Google
69 1 0.53
arcidiocesi di palermo visita del cardinale a
Google
70 1 0.53
matrimonio annalisa cure palliative
Google
71 1 0.53
15 settembre memoria dell’addolorata
Google
72 1 0.53
festa addolorata 2011 firenze
Google
73 1 0.53
anna staccato lisa qui livorno
Google
74 1 0.53
linceul de turin
Google
75 1 0.53
cavaliere di san gregorio magno traduction fr
Google
76 1 0.53
mgr violeau
Google
77 1 0.53
le cinque festività mariane del mese di sette
Google
78 1 0.53
addolorata servi di maria
Google
79 1 0.53
accoglienza solo donne convento aversa
Google
80 1 0.53
linceul turin

81 1 0.53
annastaccatolisa matrimonio
Google
82 1 0.53
top 10 recherche google en france
Google
83 1 0.53
monseigneur freguis
Google
84 1 0.53
lucia nacca
Google
85 1 0.53
cinema français
Google
86 1 0.53
chapelle de l’hopital de haute Pierre à stras
Google
87 1 0.53
cavalierati italiani
Google
88 1 0.53
soeur marie laetitia ganghereto
Google
89 1 0.53
i 7 dolori di maria
Google
90 1 0.53
flora gualdani
Google
91 1 0.53
épreuve maçonnerie compagnonnique
Google
92 1 0.53
kerneguez
Google
93 1 0.53
philippe laurent de coster sataniste
Google
94 1 0.53
padre luigi mercolino
Google
95 1 0.53
Annalisa matrimonio in ospedale
Google
96 1 0.53
litanie dell’addolorata servi di maria
Google
97 1 0.53
saint augustin saint algérien
Google
98 1 0.53
anna lisa sposa all’ospedale di livorno
Google
99 1 0.53
ordre de saint andré de caffa
Google
100 1 0.53
città Chilia, Licostomo e Caffa

108 1 0.53
Principe Hugo-Josè Tomassini-Paternò Tomasi-L
Google
109 1 0.53
Paulin Freguis
Google
110 1 0.53
il dolore di Maria ai piedi della croce
Google
111 1 0.53
i 7 dolori di maria
Google
112 1 0.53
solennità maria addolorata
Google
113 1 0.53
annastaccatolisa matrimonio
Google
114 1 0.53
matrimonio annalisa staccato
Google
115 1 0.53
nouveautes sur le linceul de turin
Google
116 1 0.53
anna staccato lisa morta
Google
117 1 0.53
che cosa significa iretur?
Google
118 1 0.53
bertil persson on vilatte
Google
119 1 0.53
cours cap distribution d’objets et service a
Google
120 1 0.53
Monache Benedettine Adorazione Perpetua del S
Google

121 1 0.53
sant’andrea ordini cavallereschi
Google
122 1 0.53
succession apostolique de monseigneur boris 1
Google
123 1 0.53
andrea di caffa e servi di maria
Google
124 1 0.53
unblog.fr /20 / / /
Google
125 1 0.53
padre girolamo russo
Google
126 1 0.53
« se faire fumer »
Google
127 1 0.53
luc balbont
Google
128 1 0.53
timotheus freguis
Google
129 1 0.53
festività vergine addolorata servi di maria
Google
130 1 0.53
tourisme reponsable humacoop
Google
131 1 0.53
fondazione comunità ordine servi di maria
Google
132 1 0.53
patriarche boris 1er
Google
133 1 0.53
annalisa staccato
Google
134 1 0.53
Annalisa che si sposa
Google
135 1 0.53
tanti anni fa in via corso garibald a s giova
Google
136 1 0.53
dernieres videos situation en syrie 2011
Google
137 1 0.53
p://www.google.it/
Google
138 1 0.53
cardinale paolo romeo ai cantieri navali di p
Google
139 1 0.53
festa dei sette dolori 2011
Google
140 1 0.53
www.addolorata al molo 2 011
Google

Rang Hits % Mots-clefs Moteur de recherche 1 5 35.71 messe du 25 septembre 2011 Google 2 2 14.29 maria addolorata sotto la croce Google Images 3 1 7.14 Le yoga relki la meditation e’il pas un péché Google 4 1 7.14 messe 25 septembre2011 Google 5 1 7.14 messe du 25-09-2011 Google 6 1 7.14 messe texte 25 septembre 2011 Google 7 1 7.14 PèRE AUZENZET Google 8 1 7.14 ordine sant andrea di caffa Google 9 1 7.14 Ospitalità Monaci dell’ordine Francescani Con Google
mois 10/2011 tous les mots-clefs recherchés
Rang Hits % Mots-clefs Moteur de recherche
1 13 12.62
vergine maria michelangelo
Google Images
2 3 2.91
Annalisa brait
Google
3 3 2.91
servi di maria
Google
4 3 2.91
ordine militare sant’andrea di caffa
Google
5 3 2.91
ordine dei servi di maria padre fedele maria
Google
6 3 2.91
luca benincasa sant’andrea di caffa
Google
7 3 2.91
B.P 111 67269 Sarre-Union cedex Marc Helfer,
Google
8 3 2.91
efrem lima
Google
9 2 1.94
annick einhorn aumonier hopital de hautepierr
Google
10 2 1.94
cognomi italiani emigranti
Google
11 2 1.94
Annalisa brait
Google
12 2 1.94
buon natale 2011 gift
Google Images
13 2 1.94
natività sofferta
Google Images
14 2 1.94
marc helfer
Google
15 2 1.94
sant’andrea di caffa ordine militare
Google
16 2 1.94
Abbé Marc Helfer tél : 03 88 29 34 60 fax : 0
Google
17 2 1.94
OUEST FRANCE 6 AOUT 2011 EXORCISME
Google
18 1 0.97
pere etienne de sainte ortaire
Google
19 1 0.97
monseigneur nicolas freguis
Google
20 1 0.97
marc helfer
Google
Rang Hits % Mots-clefs Moteur de recherche
21 1 0.97
monseigneur nicolas freguis
Google
22 1 0.97
pere etienne de sainte ortaire
Google
23 1 0.97
marc helfer
Google
24 1 0.97
vin de messe nicolas
Google
25 1 0.97
padre girolamo maria russo
Google
26 1 0.97
10 mots les plus rechercher sur google.com
Google
27 1 0.97
sette dolori festività
Google
28 1 0.97
« Adrien Bail »
Google
29 1 0.97
commerce liturgique
Google
30 1 0.97
ste therese chaque geste pour lui
Google
31 1 0.97
par quelles paroles de Jésus éclairer le mal
Google
32 1 0.97
frati servi di maria saviano
Google
33 1 0.97
anna staccato lisa
Google
34 1 0.97
nome dell abate cistecense tr
Google
35 1 0.97
nadal cahors
Google
36 1 0.97
mgr enos
Google
37 1 0.97
marie christine cazals avocate paris 16
Google
38 1 0.97
« annalisa brait »
Google
39 1 0.97
ordine cavaliere apostolico di sant andrea
Google
40 1 0.97
représentation de dieu dans l’art maldamé
Rang Hits % Mots-clefs Moteur de recherche
41 1 0.97
« notre dame de kerneguez »
Google
42 1 0.97
père dominique auzenet
Google
43 1 0.97
Monastero di San Bartolomeo – chiesa di Badia
Google
44 1 0.97
cavalierati
Google
45 1 0.97
exorcisme paris
Google
46 1 0.97
ordine sant’andrea di caffa
Google
47 1 0.97
manoirdekerneguez
Google
48 1 0.97
rogate.png
Google Images
49 1 0.97
marc helfer strasbourg
Google
50 1 0.97
rocky caraffa
Google
51 1 0.97
direttorio « ordine dei servi di maria »
Google
52 1 0.97
malattia annalisa
Google
53 1 0.97
Monastero di San Benedetto Monache Benedetti
Google
54 1 0.97
obstacles à la croissance spirituelle
Google
55 1 0.97
p://www.google.fr/
Google
56 1 0.97
monseigneur nicolas freguis
Google
57 1 0.97
pere etienne de sainte ortaire
Google
58 1 0.97
marc helfer
Google
59 1 0.97
vin de messe nicolas
Google
60 1 0.97
padre girolamo maria russo
Google
Rang Hits % Mots-clefs Moteur de recherche
61 1 0.97
riano via taddeide + esorcista
Google
62 1 0.97
position de l église sur marcelle oliverio
Google
63 1 0.97
position de l
Google
64 1 0.97
association de zootherapie du bassin rennais
Google
65 1 0.97
touristes responsables ordres
Google
66 1 0.97
père dominique auzenet
Google
67 1 0.97
Monastero di San Bartolomeo – chiesa di Badia
Google
68 1 0.97
« notre dame de kerneguez »
Google

18 septembre, 2011

Christianisme et sciences occultes article de Père Dominique Auzenet recteur de la basilique Notre-Dame du Chêne, 72300 Vion

Classé dans : Non classé — andreadicaffa02 @ 22:30

1. Un chrétien peut-il avoir recours aux pratiques occultes ?

Peut-on être chrétien et pratiquer les sciences occultes?

1.1 Qu’est-ce donc que l’occultisme ?

L’occultisme se présente comme
- une recherche de connaissance portant sur l’avenir, l’inconnu, ou l’au-delà,
par des moyens non scientifiques, et souvent magiques,
en vue d’une main – mise sur le destin ;
- une recherche de puissance magique pour agir contre la maladie ou un mal,
ou bien pour faire du mal à d’autres.

Le domaine de l’occultisme comprends
Peut-on être chrétien et pratiquer les sciences occultes?

* La divination: cartomancie, chiromancie, radiesthésie (psychique, spirite), astrologie .
Peut-on être chrétien et pratiquer les sciences occultes?
* Le spiritisme, la médiumnité, la recherche de contact avec les morts, ou les esprits.
Peut-on être chrétien et pratiquer les sciences occultes?
* Certains aspects de la parapsychologie (clairvoyance, précognition, psychokinésie).

* La magie blanche, les guérisseurs : conjuration magique des maladies, magnétisme guérisseur.

* La magie noire, le satanisme.
Peut-on être chrétien et pratiquer les sciences occultes?
Le mot « occulte » vient du latin « occultus » dont le sens est: caché, dissimulé, mystérieux, secret…
On appelle « sciences occultes » des « doctrines et pratiques secrètes qui font intervenir des forces qui ne sont reconnues ni par la science, ni par la religion, et requérant une initiation » (Dict. Petit Robert).
L’occultisme prétend nous faire connaître ce que la science authentique ne peut atteindre, et ce que la révélation divine laisse dans l’ombre. Il conduit à entrer en connivence avec des forces cachées, sans se soucier de savoir si ces forces ne sont pas mauvaises.

1.2 Quels sont les deux moyens essentiels utilisés dans l’occultisme ?

* LA MAGIE.
La magie blanche consiste à invoquer Dieu, la Trinité, les Saints, et à prétendre s’approprier la puissance divine.

La magie noire consiste à invoquer Satan, pour demander ce qui semble un bien
pour soi, ou pour faire du mal à d’autres.

Les pratiques magiques recherchent la guérison, la préservation de difficultés, la puissance, la réussite…
Le rite magique est souvent composé d’une invocation, d’une formule, et éventuellement d’un geste symbolique.

À la lumière de la Bible, toute magie est une « abomination ». Évidemment, prétendre asservir la puissance divine à ses fins personnelles est une illusion. La puissance ainsi mise en oeuvre, quel que soit le type de magie, ne vient jamais de Dieu.

* LES CAPACITÉS « MÉDIUMNIQUES », permettent un accès au subconscient
et même à l’inconscient des personnes, et donc une manipulation du
psychisme des autres.
L’apparition des capacités médiumniques provient souvent de démarches occultes magiques antécédentes, subies ou recherchées, par soi-même ou dans la famille proche. Il est vrai que certaines personnes semblent être « nées comme ça ». Encore faudrait il vérifier s’il n’y avait pas de pratiques occultes chez leurs parents,
grands parents, arrières grands parents, ce qui est souvent le cas…
Peut-on être chrétien et pratiquer les sciences occultes?

1la magie, la médiumnité, deux moyens essentiels :

1.3 Le chrétien peut-il utiliser l’occultisme ?

Non. Utiliser les puissances occultes est directement contraire à l’attitude de foi aimante et confiante en Jésus et en Dieu Père, et finit par en détourner. Voici quelques attitudes directement contraires à cet abandon confiant à l’amour de Dieu :

- la réduction de la prière à une invocation d’une efficacité immédiate,
- l’automatisme du soulagement organique obtenu,
- la recherche d’une efficacité à tout prix pour contrer une difficulté,
- le désir de savoir à l’avance…
- le refus d’assumer la souffrance en union avec la croix de Jésus.
- le fait de vouloir se rendre totalement maître de son destin, de sa
vie, de son avenir,
- le fait de se mettre naïvement à disposition de forces dont on ignore
la provenance.
Le chrétien doit éviter de demander les services de personnes ayant des pouvoirs occultes. Il doit aussi chercher les raisons qui l’amènent à ne pas prendre ses
responsabilités humaines et chrétiennes, pour s’en remettre à des gens pratiquant l’occultisme. Par ailleurs, le chrétien doit être au clair sur la nature des forces mises en oeuvre : elles ne viennent jamais du Dieu de Jésus-Christ.

1.4 Voici ce qu’on lit dans la Bible
Peut-on être chrétien et pratiquer les sciences occultes?

Deux textes majeurs :
« Lorsque tu seras entré dans le pays que Yahvé ton Dieu te donne, tu n’apprendras pas à commettre les mêmes abominations que ces nations-là. On ne trouvera chez toi personne qui fasse passer au feu son fils ou sa fille, qui pratique divination, incantation, mantique ou magie, personne qui use des charmes, qui interroge les spectres ou les esprits, qui invoque les morts. Car quiconque fait ces choses est en abomination à Yahvé ton Dieu, et c’est à cause de ces abominations que Yahvé ton
Dieu chasse ces nations devant toi. Tu seras parfaitement fidèle à Yahvé ton
Dieu » (Deutéronome 18,10-15).

« Ce n’est pas en me disant: « Seigneur, Seigneur », qu’on entrera dans le
Royaume des Cieux, mais c’est en faisant la volonté de mon Père qui est dans
les cieux.
Beaucoup me diront en ce jour-là: « Seigneur, Seigneur, n’est-ce pas
en ton nom que nous avons prophétisé? en ton nom que nous avons chassé les
démons? en ton nom que nous avons fait bien des miracles? ». Alors je leur
dirai en face: « Jamais je ne vous ai connus; écartez-vous de moi vous qui
commettez l’iniquité » (Mt 7,21-23).
D’autres textes : Exode 22,17; Lévitique 20,6.27; Lévitique 19,31; 1
Samuel 28,3-5 ; Actes 16,16-18 ; Actes 19,19-20.

1.5 Voici ce qu’en dit le Catéchisme de l’Église catholique…

« Dieu peut révéler l’avenir à ses prophètes ou à d’autres saints. Cependant l’attitude chrétienne juste consiste à s’en remettre avec confiance entre les mains de la Providence pour ce qui concerne le futur et à abandonner toute curiosité malsaine à ce propos. L’imprévoyance peut constituer un manque de responsabilité.
2 des attitudes en contradiction avec la foi chrétienne
«quiconque fait ces choses est en abomination à Yahvé ton Dieu»

Toutes les formes de divination sont à rejeter: recours à Satan ou aux démons, évocation des morts ou d’autres pratiques supposées à tort « dévoiler » l’avenir.
La consultation des horoscopes, l’astrologie, la chiromancie, l’interprétation des présages et des sorts, les phénomènes de voyance, le recours aux médiums recèlent une volonté de puissance sur le temps, sur l’histoire et finalement sur les hommes
en même temps qu’un désir de se concilier les puissances cachées. Elles sont en contradiction avecl’honneur et le respect, mêlé de crainte aimante, que nous devons à Dieu seul.

Toutes les pratiques de magie ou de sorcellerie, par lesquelles on prétend domestiquer les puissances occultes pour les mettre à son service et obtenir un pouvoir surnaturel sur le prochain – fût-ce pour lui procurer la santé, sont gravement contraires à la vertu de religion. Ces pratiques sont plus condamnables
encore quand elles s’accompagnent d’une intention de nuire à autrui et qu’elles recourent à l’intervention des démons. Le port des amulettes est lui aussi répréhensible. Le spiritisme implique souvent des pratiques divinatoires ou magiques.

Aussi l’Église avertit-elle les fidèles de s’en garder. Le recours aux médecines dites traditionnelles ne légitime ni l’invocation des puissances mauvaises, ni l’exploitation de la crédulité d’autrui » (n° 2115-2118).

1.6 Les pratiques occultes peuvent avoir des effets nocifs graves.

Chez quelqu’un qui pratique l’occultisme, on peut trouver les symptômes suivants. Mais ces symptômes ne signifient pas à eux tous seuls que la personne s’adonne à ces pratiques. D’autres causes, médicales ou psychiatriques, peuvent en être à l’origine.

* Au plan PSYCHIQUE:

- le caractère : insensibilité, égoïsme, isolement sur soi ;
- les passions: humeur querelleuse et colérique, sexualité exacerbée et anormale, tendance aux actes de violence et au crime ;
- les troubles psychologiques et psychiques: « dépendance » de plus
en plus grande, fuite des responsabilités concrètes, mélancolie,
obsession, idées de suicide, crises d’angoisse.

* Et surtout s’ils sont associés, au plan SPIRITUEL, à:
- la disparition de la prière et de la pratique sacramentelle ;
- l’incrédulité vis-à-vis de la Parole de Dieu et de l’Église ;
- l’agnosticisme ou athéisme déclarés et endurcis ;
- les pensées blasphématoires…

L’atteinte occulte ou « lien » occulte (un secteur de notre liberté intérieure est lié, parasité) comporte bien des degrés différents.
Cela dépend de la fréquence et de l’intensité avec laquelle on se plonge dans ce
milieu; du pouvoir réel mis en oeuvre ; de la distinction entre le fait qu’on est demandeur ou bien pratiquant effectif. Il faut éviter de tomber dans deux extrêmes: soit crier à la possession démoniaque, soit minimiser totalement l’effet destructeur des pratiques occultes sur l’équilibre psychique et spirituel.

3 les effets nocifs graves de l’occultisme

1.7 Que faut-il faire pour en être libéré(e) ?
Les « liens » spirituels peuvent demeurer longtemps insoupçonnés.
Lorsqu’ils sont discernés et identifiés…
1 – il faut, bien sûr, que la personne désire être libérée de ces liens.
2 – il faut ensuite demander la prière de libération des liens occultes,
surtout à un prêtre ayant ce ministère, sinon à personnes qui vivent ce
ministère de prière de libération en lien avec un prêtre (elles sont alors
clairement identifiées dans l’Église).
3 – il faut encore renoncer, dans l’avenir, à tout autre pratique occulte,
et que la personne se débarrasse de tout « matériel » occulte en sa
possession: livres, pendule, etc.
4 – il faut enfin qu’elle se repente, qu’elle demande pardon à Dieu pour
ces pratiques occultes (même si elle n’était pas consciente de faire le mal); le sacrement de réconciliation,chaque fois qu’il est possible, est souhaitable.
Peut-on être chrétien et pratiquer les sciences occultes?

1.8 De la simple superstition… aux pratiques sataniques…

Toutes les pratiques ne sont pas forcément occultes. Mais certaines le sont grandement. C’est pourquoi il est nécessaire de s’informer, de se former, pour mieux comprendre. Ces quelques pages veulent aider à ce discernement, à cette information, et aussi à des mises en garde…

* À un bout de la chaîne, la superstition est une attitude de crédulité qui consiste à croire n’importe quoi, sans aucun esprit critique. Il en va ainsi de l’astrologie: l’influence prétendue des astres sur notre vie quotidienne…
Cette attitude de superstition peut aussi jouer dans la recherche de la guérison ou
de la suppression de la douleur à tout prix, en acceptant n’importe quel « gri-gri » ou pratique « de guérison » …

* À l’autre bout de la chaîne, l’utilisation de la magie blanche et de la magie noire entremêlées finissent par plonger des familles entières dans un cercle vicieux d’angoisse, de certitude qu’on leur veut du mal…

Après avoir consulté des voyants ou des conjurateurs (magie blanche), on finit par aller voir des « désenvoûteurs », c’est-à-dire des personnes agissant par la magie noire, pour « enlever le mal »

ou demander une « protection » du mal… Faut-il préciser que ces personnes qu’on fait venir, et qui prennent un bon prix, n’ont rien de chrétien, ne sont pas envoyées par l’Église, et n’ont pas le ministère d’exorciste.

Seul l’Évêque d’un diocèse peut donner ce ministère, et seulement à des prêtres…
Essayons donc de sortir de la confusion ambiante dans les quelques pages qui suivent.

1.9 Quelques livres sur ce sujet.

* Les livres du P. Jean Vernette, Peut-on communiquer avec l’au-delà ? Ed. du Centurion, coll. « C’est-à-dire », 1990 ; Peut-on
prédire l’avenir ? Ed. du Centurion, coll. « C’est-à-dire », 1989 ; Les mystères de l’Occulte et de l’Étrange, Presses de la
Renaissance, 1998.
* Les livrets publiés aux Ed. des Béatitudes : Radiesthésie, magnétisme et vie chrétienne, oui ou non? ; Astrologie et vie chrétien
ne; Parapsychologie et vie chrétienne; Yoga, Zen, Méditation Transcendantale et vie chrétienne.
* « Mais délivre-nous du Mal », approche pratique de la délivrance, synthèse présentée par le Dr Madre, Ed. Pneumathèque et
Béatitudes, 1979…
* Alec Mellor, Catholiques d’aujourd’hui et sciences occultes, Ed. SOS, 1979.
* Kurt Koch, Occultisme et cure d’âme, Ed. Emmaüs et Ligue pour la lecture de la Bible, 1972.
* Michelle d’Astier de la Vigerie, Occultisme: la spiritualité qui tue ! RDF Éditions.
* Carlos Aldunate, Les phénomènes paranormaux, regard chrétien, Ed. Fidélité, 1993.
* Charles Delhez, Nouvel Age et nouvelles religiosités, regard chrétien, Ed. Fidélité (diff. Mediaspaul), 1994.
* Cahiers du Renouveau « Il est Vivant » n° 125 (juin 96) N’ayez pas peur ! (Paranormal, parapsychologie, sorcellerie, démonologie,
magie).
* La Documentation Catholique n° 2104 (20/11/94) Lettre pastorale de la Conférence des Évêques de Toscane.
* La Documentation Catholique n° 2122 (17/9/95) Note pastorale de la Conférence épiscopale de Campanie.
* Bénédict Héron, Jésus est le plus fort. Les voies du combat spirituel, Téqui, 2000.
* Georges Morand, Faut-il encore exorciser aujourd’hui ? Fayard, 2000.

4 le chemin de la libération des liens occultes

2. Les personnes qui « touchent » guérisseurs, toucheurs, magnétiseurs, conjurateurs
ont-elles reçu un don de guérison?

2.1 Les guérisseurs
2.1.1 Toutes sortes de « guérisseurs »
Des personnes font disparaître la douleur – des brûlures, de l’apparition des dents chez le nourrisson,
du zona, etc.- d’une façon quasi instantanée. Mais non la cause de cette douleur, qui demande généralement à être soignée. On les appelle les « guérisseurs ».

Ce sont souvent des personnes de bonne foi, qui sont croyantes. Elles prient, et font prier les autres.

Dans leur maison, on trouve généralement beaucoup de signes religieux (statues de la Vierge, crucifix, images pieuses, bougies, photo du Pape, etc.).
Peut-on être chrétien et pratiquer les sciences occultes?
Certaines font cela de temps en temps, avec le désir de rendre service, dans un cercle restreint (famille et voisins).

D’autres y ajoutent l’intérêt pour votre porte-monnaie, et cherchent aussi à établir une
véritable domination en mettant les personnes en dépendance…

2.1.2 Les « prières »

Elles agissent à partir de ce qu’elles appellent des « prières ». Le problème est que ces prières peuvent être, en fait, des prières « magiques »: on considère qu’elles produisent un effet précis.
Ou encore, et c’est le cas le plus fréquent, ces personnes possèdent une ou plusieurs véritables formules magiques qu’elles ont reçues dans leur famille, ou de quelqu’un d’autre. Ces formules contiennent le nom d’un saint, souvent de Judas.

Les guérisseurs les « marmonnent  » à voix basse, pour qu’on ne comprenne pas, et
que la chose puisse rester en leur possession. À ces prières, certains ajoutent
des signes de croix, des impositions de mains, des prières à dire chez
soi…
Quelquefois, malheureusement, des prêtres se livrent à ce genre de
pratiques. Cela peut être mélangé avec la radiesthésie (pendule) et l’utilisation
du magnétisme… ou présenté comme une technique, comme le
« reiki »…

2.1.3 Leur efficacité

Il y a bien sûr des charlatans, qui ne s’intéressent qu’à l’argent. Cependant, après une visite chez un guérisseur qui agit avec succès dans un domaine précis: « conjurer les brûlures », ou « couper le feu » des zonas, ou arrêter les hémorragies, ou faire disparaître les verrues, ou supprimer la douleur provoquée chez les nourrissons par la sortie des dents… (on pourrait allonger la liste), il est fréquent de constater
qu’il s’est passé quelque chose. Au minimum la suppression de la douleur. C’est la raison pour laquelle on retourne les voir, en cas de besoin.

2.1.4 S’agit-il d’un « pouvoir de guérison » qui viendrait de Dieu ?

- Il ne s’agit pas d’une guérison, mais de la disparition de symptômes organiques. Au prix de conséquences
se situant à d’autres niveaux, psychiques et spirituel, comme on peut le constater ensuite …
- Il ne s’agit pas d’une guérison d’origine divine. Jamais la guérison divine n’a cet automatisme; elle n’est pas soumise à la volonté de l’homme, mais, au contraire, soumise à la volonté de Dieu.

5 des formules magiques marmonnées

- Il s’agit de la conjuration magique des maladies, opérée par magie blanche. Il y a donc une très grande confusion, qui est souvent entretenue volontairement.

2.1.5 Qu’est-ce que la magie blanche ?

La magie blanche consiste à invoquer Dieu, la Trinité, les Saints, et à prétendre s’approprier la puissance divine. (La magie noire, elle, consiste à
invoquer Satan, pour demander ce qui semble un bien pour soi, ou pour
faire du mal à d’autres).

Les pratiques magiques recherchent la guérison, la préservation de difficultés,
la puissance, la réussite…

Le rite magique est souvent composé d’une
invocation, d’une formule, et éventuellement d’un geste symbolique. C’est
une forme du péché d’idolâtrie dénoncé dans la Bible.

2.1.6 Et les magnétiseurs ?

Il est difficile de parler du « magnétisme », parce qu’il demeure mal cerné scientifiquement. Sommesnous
réduits à faire appel à l’existence d’énergies vitales mal connues? On peut d’abord constater que
les magnétiseurs affirment avec insistance que 3 ou 4 séances par jour épuisent leur puissance magnétique.
Ce qui permet de penser que dans bien des cas de salles d’attente qui ne désemplissent pas, le magnétisme est complété par des pratiques occultes: le magnétiseur fait aussi de la divination et de la magie.

Dans le même sens, on constate que le magnétisme guérisseur semble émerger particulièrement chez des personnes qui sont allées voir des guérisseurs, et donc qui ont subi l’influence de la magie blanche…

Par ailleurs, les personnes qui vont voir des magnétiseurs observent souvent sur elles-mêmes des conséquences graves: dépendance du magnétiseur, angoisse, cauchemars…
Je n’hésite pas à parler,pour les avoir constatés, de véritables ravages accomplis par les magnétiseurs…
Peut-on être chrétien et pratiquer les sciences occultes?

2.1.7 Quelles peuvent être les conséquences ?

L’atteinte occulte ou « lien » occulte (un secteur de notre liberté intérieure est lié, parasité) comporte bien des degrés différents, et il est difficile d’en parler en donnant un contour précis. Cela dépend de la fréquence avec laquelle la magie a été employée; de la distinction entre le fait qu’on est demandeur ou pratiquant effectif. Cela peut se traduire par des déséquilibre spsychiques, des fermetures du coeur à tout ce qui est religieux (voir ce qui a été dit plus haut).

Les cas les plus graves concernent les familles où les
pratiques magiques se sont transmises sur plusieurs générations, et où
l’on va de difficultés en drames et en catastrophes. Certaines personnes
peuvent ainsi être l’objet de véritables attaques démoniaques.
« Dans 90 % des cas au moins, la réalité des attaques démoniaques est en relation avec des contacts plus ou moins suivis avec les pratiques de l’occultisme et de la
sorcellerie » (G. Morand, Faut-il… p. 211).

Comme cela a déjà été dit plus haut, lorsque les « liens occultes » sont discernés et identifiés, il faut d’abord demander une prière de libération de l’emprise magique quand il y en a une. Il faut ensuite confesser le péché, l’infidélité à Dieu, que représente le fait d’avoir recouru à la magie, même si l’on n’en savait pas la portée.

6
2.2 Le don de prière pour les malades existe dans l’Église et n’a rien à voir avec la magie

La confusion est grande entre l’action des guérisseurs et l’oeuvre de guérison accomplie par Jésusdans l’Église. C’est pourquoi il est important de proposer quelques balises, pour mieux éclairer les différences entre les pratiques de magie blanche et la vraie guérison divine.

2.2.1 Le don de prière pour les malades n’est pas d’abord centré sur la santé des
personnes, mais il accompagne la prédication de l’Évangile
Peut-on être chrétien et pratiquer les sciences occultes?

À la fin de l’Évangile selon saint Marc, Jésus ressuscité envoie ses apôtres
en mission : « Allez dans le monde entier, proclamez l’Évangile à toute la création.
Celui qui croira et sera baptisé sera sauvé; celui qui ne croira pas sera condamné. Et
voici les signes qui accompagneront ceux qui auront cru: en mon nom, ils chasseront
les démons, ils parleront en langues nouvelles, ils saisiront des serpents, et s’ils
boivent quelque poison mortel, il ne leur fera pas de mal; ils imposeront les mains aux
malades et ceux-ci seront guéris » (Mc 16,15-18).

Jésus ordonne d’abord de proclamer la Parole; puis il invite à imposer les
mains aux malades pour qu’ils soient guéris.
Les « signes » accompagnent donc l’annonce de l’Évangile. Ils n’existent pas seuls, mais lorsque l’on proclame le salut en Jésus-Christ.

2.2.2 Il est au service de la communauté chrétienne.

Le don de prière pour la guérison des malades est pour le bien commun. Il ne s’agit pas d’un pouvoir personnel. Celui qui reçoit le don n’est qu’un instrument. Il doit rester très humble, et rendre à Dieu la gloire qui lui revient. De notre côté, il est dangereux de regarder celui qui a reçu ce don de prière comme quelqu’un qui « possède » un pouvoir merveilleux, et d’oublier ainsi de regarder Jésus qui accorde
le don.
Lui seul guérit.

Si ce don est mis au service de la communauté, c’est un don précieux. Il accroît la foi de la communauté, il réveille ceux qui dorment (!), il revitalise le ministère d’évangélisation, montrant Jésus vivant au milieu de nous.

2.2.3 Il n’a rien d’automatique…

et nous laisse désarmés face au mystère de Dieu.
Certaines personnes, qui apparemment ont une grande foi, et même semblent mériter la guérison, ne sont pas guéries. Au contraire, parfois sont guéries des personnes auxquelles on n’aurait jamais pensé…Dieu est un Père plein de bonté. Il compatit à la douleur de ses enfants.

C’est pourquoi il guérit des malades. Mais nous demeurons face au
mystère de l’amour de Dieu et de son plan pour chaque personne. Il est
vrai qu’il n’en guérit que quelques-uns… Mais il offre à tous la guérison
définitive: la vie éternelle, où il n’y aura plus ni maladie, ni deuil, ni
pleurs. Nous recevons gratuitement la guérison, mais qui sommes-nous
pour demander à Dieu: pourquoi guéris-tu untel et pas untel? On n’est
pas guéri parce qu’on le mérite, c’est un pur don de Dieu.

Jésus n’a jamais dit que tous les malades seraient guéris, mais qu’il
nous donnerait des signes pour l’évangélisation. Les guérisons sont des
signes qui accompagnent l’annonce de l’Évangile, mais il n’est pas nécessaire
que tous soient guéris pour qu’on croie à la Parole de Dieu.

7 s’il y a effet automatique,
on n’est plus
dans la
prière, mais
dans la magie
le chrétien
ne possède
pas de
«pouvoirs»

2.2.4
Il est s’exerce souvent au cours d’une célébration communautaire de prière
Celui ou celle qui a reçu le charisme de prière pour la guérison des
malades n’est pas un guérisseur. Il prie pour les malades, et Jésus guérit
ceux qu’il veut.
Le plus souvent, cette prière se déroule publiquement, au cours d’une assemblée de prière ou après la célébration de l’Eucharistie. La place de la communauté, de l’Église, est importante.

C’est à l’Église, à travers l’un de ses membres, qu’est donné le charisme
de guérison; et c’est en Église qu’il s’exerce, et non pas d’abord en privé
et de façon individuelle.

Il faut ajouter que la guérison divine peut être reçue aussi à travers le
s a c rement de l’Onction des malades donné par le prêtre à des
personnes malades chez elles, ou au cours de célébrations communautaires de ce sacrement.
Désirer ce sacrement, quand on est gravement malade, c’est désirer s’abandonner à la grâce de Dieu, qui vient
nous fortifier et nous guérir.

2.2.5 Il concerne la personne tout entière, et pas seulement sa santé physique.

Le ministère de guérison ne se réduit pas à la guérison
physique. Il se préoccupe aussi du pardon et de la guérison intérieure.
Si les gens se sentent très loin de Dieu, il faut les aider à
se repentir de leurs péchés.
Souvenons-nous du paralytique à qui les péchés ont d’abord été remis avant qu’il ne soit guéri (voir Mt 9,1-8). Il n’y a donc pas de prière pour la guérison sans évangélisation.

La guérison du paralytique nous rappelle que Jésus a le pouvoir de pardonner les péchés, et par là même d’en détruire les conséquences. À travers les signes comme les guérisons, le Seigneur vient nous manifester sa victoire totale. Il se montre le
Seigneur Vivant aujourd’hui, qui donne la Vie à ceux qui croient
en son nom.

Cette réflexion a pour but de nous aider à « faire le tri ».
Nous vivons une période de grande confusion. Il est bon de discerner
où agit l’Esprit Saint, l’Esprit de Jésus, pour mieux l’accueillir, et
éviter également de nous fourvoyer dans les pratiques magiques. Nous savons ainsi que nous pouvons demander la guérison, mais à Jésus et à travers la prière de son Église.
Peut-on être chrétien et pratiquer les sciences occultes?

8 méfiez-vous des gens qui agissent seuls et chez eux Jésus ne s’occupe
jamais de la santé seule ou de la suppression de la douleur seule,
mais de la personne tout entière et d’abord de sa vie éternelle.

3. La divination spiritisme, voyance, astrologie, pendule, radiesthésie
existe-t-elle ?
3.1 Mon avenir est-il écrit quelque part ?
Non. Je ne suis pas « programmé » à l’avance. Ce que je devrai faire dans deux jours, dans deux mois ou dans deux ans n’est pas prévu en détail au point que quelqu’un puisse en obtenir l’information.

Ma vie se tisse jour après jour, essentiellement au carrefour de l’exercice de
ma liberté, de celle des personnes qui m’entourent, et des circonstances que
la vie me présente.

Certes, l’Amour de Dieu veille sur moi, comme un Père veille sur son enfant
bien-aimé. Mais jamais son amour n’étouffe ma liberté au point de la
contraindre. Dieu a une idée sur ma vie, il a un désir d’amour sur moi. Mais
jamais il ne me force à entrer dedans. Au contraire, je reste libre. Si je devais
dire « oui » à quelque chose qu’il me demande, ou à quelque chose que la vie
m’impose, ce ne pourrait être que, progressivement, du fond de ma liberté
d’homme ou de femme.

L’avenir n’est donc inscrit nulle part. Tout au plus peut-on prévoir que tel ou tel acte entraînera telle ou telle conséquence. À l’échelon d’une vie, d’une famille, d’une société…

Une personne peut-elle connaître l’avenir de quelqu’un d’autre ?
Non, évidemment, puisque cet avenir n’est pas déterminé. Si une personne prétend dévoiler à une autre son avenir, on se trouve donc en face de supercheries, de mensonges, ou de manoeuvres diaboliques…

3.2 Peut-on entrer en contact avec les esprits des morts pour qu’ils nous révèlent des choses sur notre avenir ?

Non. Dans le cadre de la révélation et de la religion chrétiennes, nous n’avons pas de contact direct avec ceux qui sont morts. Les « esprits des morts » ne sont pas en train de rôder ici-bas parce que restés à un état « inférieur ». Ils ne sont pas non plus en train d’attendre une prochaine réincarnation, et disponibles ainsi à notre interpellation.
Peut-on être chrétien et pratiquer les sciences occultes?

Ceux qui meurent entrent dans l’invisible de Dieu, ils voient Jésus et le Père face à face, ils sont en présence de tous les vivants qui nous ont précédés. Mais il n’y a pas de communication physique ou psychique entre le monde invisible et le monde visible. S’il y a communication, elle est spirituelle et passe toujours par Jésus ressuscité.

Ceux qui sont vivants dans l’invisible peuvent prier le Père au nom de Jésus de nous accorder telle ou telle grâce, et ainsi nous l’obtenir. Nombreuses sont probablement les grâces que nous avons reçues ainsi. De même, nous pouvons prier le Père au nom de Jésus pour eux après leur mort (par exemple en offrant le sacrifice de la messe), et leur obtenir ainsi d’être purifiés plus rapidement de toute racine
de péché pour vivre leur éternité totalement dans l’amour de Dieu.

9 mon avenir n’est pas déterminé à l’avance

3.3 La mise en oeuvre de capacités médiumniques
ou de pouvoirs occultes

Certaines personnes sont capables de pénétrer dans le psychisme
des autres, pour y connaître des éléments vécus dans le passé.
En effet, nous gardons tout ce que nous avons vécu en mémoire,
tout à fait en profondeur, dans l’inconscient. Nous pouvons ne
plus nous souvenir de quelque chose, et pourtant en garder
toujours trace en nous.
Une personne ayant des capacités médiumniques pourra « soutirer »
ces renseignements, et nous les redonner avec force détails, ce
qui évidemment nous plongera dans la stupéfaction. Nous nous
sentirons devinés. Et nous aurons tendance à accorder crédit à ce
qui sera dit sur l’avenir.
Quand ces renseignements concernent un
défunt que nous avons bien connu, il est bien facile ensuite de dire
qu’il s’agit de l’esprit d’un mort, et pour nous de croire qu’il s’agit
de notre défunt. En fait, nous aurons simplement subi une investigation psychique.
Peut-on être chrétien et pratiquer les sciences occultes?

On reconnaît les personnes qui ont de véritables capacités médiumniques
au fait qu’elles disent des choses exactes, précise et détaillées
sur le passé des personnes qui viennent les consulter ou qui sont
autour d’elles. Cette investigation psychique est aussi un viol
psychique.
Ce qui laisse toujours des séquelles sur le plan psychique et spirituel.
Car ces capacités médiumniques ne sont pas purement paranormales ;
elles sont d’origine diabolique; elles permettent à ceux qui les acquièrent
de violer la liberté intérieure des personnes; elles sont très
fréquemment le fruit de pratiques occultes antécédentes, de toute
nature.
Les choses qui peuvent être dites concernant l’avenir sont de pures
inventions. Malheureusement, si les personnes qui les disent ont de
véritables pouvoirs occultes, elles peuvent lier spirituellement la liberté
des autres pour que certains événements se produisent. Ce qui,
outre l’angoisse ainsi engendrée, peut amener à de véritables catastrophes.

Car c’est toujours tragique. Ces capacités médiumniques occultes sont souvent mises en oeuvre dans les séances de spiritisme ;
dans les pratiques à base de radiesthésie; dans la voyance sous toutes formes de consultations qu’elle peut revêtir; dans les médecines parallèles…

3.4 Le spiritisme
On pourra se reporter à des études sur le spiritisme, qui résument les « croyances spirites » des personnes pour qui le spiritisme est une conception de l’homme et de la relation au religieux. Mais, aujourd’hui, le contact avec le spiritisme se fait d’abord par la participation à des « séances » avec des amis.

Appeler « les esprits », c’est forcément dangereux. Puisqu’on ne peut pas entrer en contact avec les « esprits des morts », on se trouve donc en face de trois possibilités:

- la supercherie: on veut nous faire croire que ce sont les esprits des
morts qui se manifestent, alors qu’il s’agit d’une mise en scène à
l’intérieur du groupe qui s’est réuni.
- l’action occulte d’un « médium », c’est-à-dire d’un personne qui a
des capacités psychiques mauvaises pour pénétrer dans le
subconscient des autres.
- l’irruption des forces diaboliques: quand on appelle « les esprits », les
démons peuvent évidemment se manifester, puisqu’on s’est
ouvert à cette éventualité. À côté des créatures humaines que
nous sommes, il y a des créatures angéliques, qui sont de purs
esprits. Certains sont « déchus », c’est-à-dire fixés dans le mal à
jamais. Ce sont Satan et les démons.

Seul le premier cas est inoffensif. Les deux autres laissent des traces. Le troisième est carrément dangereux. Si les démons se manifestent, ce peut être très grave pour soi et pour d’autres.

3.5 L’astrologie

L’astrologie n’est pas occulte. C’est une sorte de « météorologie de la destinée », qui voudrait nous faire croire que l’orientation profonde de notre vie dépend de la position des astres au moment de notre
naissance. C’est pourquoi certains se font dresser un horoscope détaillé…
On y risque surtout une dépendance. On ne fait rien sans consulter son horoscope quotidien. On finit
par perdre l’usage normal de la réflexion, et la mise en oeuvre normale de l’esprit d’initiative. On peut
ainsi se plonger dans une paralysie malsaine qui s’enracine dans la peur et l’angoisse. On peut aussi finir par développer un attrait assez fort pour la divination, à partir de supports ésotériques, et tomber dans le domaine occulte.

Porter une médaille avec son signe zodiacal est comme une façon d’afficher extérieurement qu’on croit en la puissance des astres. C’est donc à l’opposé de la foi chrétienne, car il s’agit de croyances païennes. Un vrai chrétien ne devrait jamais porter ce genre de pendentif.

3.6 Et le pendule, la radiesthésie ?

Il est important de situer les différentes formes de radiesthésie.
* Il y a la « radiesthésie magnétique », le fameux réflexe du sourcier.
Le phénomène se trouve probablement déclenché par une
variation du champ magnétique due à une fracture géologique
en profondeur par où l’eau s’infiltre… Mais est-il indemne de
toute ascendance occulte dans la famille ?

* La « téléradiesthésie » ou radiesthésie psychique est loin d’être
exempte d’occultisme. On se sert du pendule pour obtenir toutes
sortes de renseignements sur le passé ou le présent, pourvu que l’on se concentre sur un objet ou une photo; on peut aussi utiliser le pendule pour localiser une maladie ou établir un diagnostic.
Au cours d’une rencontre avec un radiesthésiste, si les renseignements fournis sont parfaitement exacts, il y a intrusion dans le subconscient du consultant grâce à des pouvoirs occultes.

Le pendule n’a aucun pouvoir. Il n’est qu’un support secondaire qui sert à mettre en oeuvre des pratiques divinatoires diverses. Celles-ci peuvent donner lieu à l’exercice des capacités médiumniques.

Il faut conseiller aux chrétiens de ne jamais se servir d’un pendule. Le simple fait de s’amuser en pensant qu’un pendule puisse formuler une réponse positive ou négative à une question précise est non seulement une attitude de crédulité, mais également la porte ouverte au glissement vers une troisième
forme de radiesthésie.

11le danger du spiritisme c’est d’ouvrir directement la porte au démon ne jouez jamais
avec un pendule,n’entrez jamais dans la démarche divinatoire

* La radiesthésie spirite. On cite le nom d’un défunt. Le dialogue se poursuit à l’aide d’une table alphabétique.

Le pendule désigne les lettres dont l’assemblage est censé constituer la réponse du défunt interpellé. C’est une forme de spiritisme. L’application spirite de la radiesthésie manifeste clairement le caractère périlleux et condamnable de la technique « du pendule »…
Peut-on être chrétien et pratiquer les sciences occultes?

3.7 Quelques textes bibliques
* Deutéronome, 18,9-14 : « On ne trouvera chez toi personne qui fasse passer au feu son fils ou sa fille, qui pratique divination, incantation, mantique ou magie. Personne qui use de charmes, qui interroge les spectres et les devins, qui invoque les morts. Car quiconque fait ces choses est en abomination à Yahvé, ton Dieu ».
* Lévitique 20,6-7 : »Celui qui s’adressera aux spectres et aux devins pour se prostituer à leur suite, je me tournerai contre cet homme-là et je le retrancherai du milieu de mon peuple. Vous vous sanctifierez pour être saints, car je suis Yahvé votre Dieu » .

Ces passages de la Bible nous aident à prendre conscience que nous sommes là dans le domaine des idoles. Il faut les quitter pour être fidèles à la sainteté de Dieu.
Les raisons principales pour lesquelles la foi oppose un net refus aux pratiques magiques se résument dans le
fait qu’elles constituent un péché contre la sainteté et le caractère unique de Dieu: ces actes contredisent le premier commandement quant à l’absolue seigneurie de Dieu; ils s’accompagnent de tromperie et de fausseté; ilsfavorisent l’immoralité; ils vident de son contenu la foi chrétienne en la rédemption et le salut opérés par le
Christ.

Les pratiques occultistes, quelle que soit leur forme, sont incompatibles avec la foi chrétienne.
La superstition, la divination, la magie, le satanisme « sont en contradiction avec le respect dû à Dieu seul » et sont objective ment des actes « gravement contraires à la vertu de religion » (C.E.C. 2010-2017).
La magie et la sorcellerie sont, en soi, un péché grave, même si, parfois, interviennent des facteurs subjectifs qui atténuent la responsabilité des personnes.

Elles sont un péché contre Dieu, Créateur et Seigneur de toutes choses, à qui seul appartiennent le passé, le présent et l’avenir: lui seul peut connaître à fond la signification de tous les événements.

A lui appartiennent toutes les choses créées, qui sont toutes bonnes en elles-mêmes parce qu’elles sont l’oeuvre de ses mains, mais aucune d’entre elles ne peut revendiquer pour elle la divinité.
La superstition et la magie méconnaissent la Providence, la bonté de Dieu le Père et l’amour infini par lequel, dans le Christ, nous est révélé tout ce qui est nécessaire à notre salut et à notre bonheur.

Les pratiques magiques et occultistes sont moralement abominables parce qu’elles naissent de la tentative de satisfaire tous les besoins ou caprices humains: de vouloir faire face, toujours et tout de suite, à toutes les crises existentielles; de la volonté de se protéger contre les risques que comporte toujours l’avenir;
de l’excès des désirs matériels et des plaisirs circonscrits dans un horizon purement terrestre (amours aberrants, richesses, santé, longévité et un avenir agréable et sans problèmes).
Elles constituent un péché d’injustice contre la sagesse, la
bonté et la Providence de Dieu.

Mais elles sont aussi une offense grave à la dignité de l’homme lui-même. En effet, le recours aux mages est une abdication de l’homme, un renoncement à sa dignité et à la liberté humaine, un acte de peur devant la vie que, au contraire, nous devons affronter avec courage. La superstition blesse l’homme au plus profond de son être, la signification de sa vie, la dimension authentique de ses actes qui sont humains quand ils sont le fruit de sa liberté et de sa volonté.
Conférence épiscopale de Campanie (2 avril 95)
Documentation Catholique n° 2122, p. 805.

12 La ronde infernale de l’occultisme, guérisseurs, magnétiseurs,désenvoûteurs, voyance,
divination spiritisme radiesthésie pendulemagie…
messages d’alerte
Peut-on être chrétien et pratiquer les sciences occultes?

P. Dominique Auzenet
recteur de la basilique Notre-Dame du Chêne, 72300 Vion

Peut-on être chrétien et pratiquer les sciences occultes?
Le Vendredi 26 Février 2010

L’ Eucharistie et le spiritualisme agressif des sectes .Article tiré de 30 jours mensuel international dirigé par Giulio Andreotti n° 10 – 2005

Classé dans : Non classé — andreadicaffa02 @ 9:55

Interview du cardinal Geraldo Majella Agnelo
L’Eucharistie et le spiritualisme agressif des sectes

Il faut aussi se demander pourquoi tant de gens abandonnent l’Église. Il y a dans la société d’aujourd’hui, des tendances comme l’individualisme, la présomption de faire son salut par ses propres moyens, l’  » émotionalisme » qui produisent et alimentent, sur le plan religieux aussi, un libre marché toujours en mouvement

Interview du cardinal Geraldo Majella Agnelo

Geraldo Majella Agnelo, archevêque de São Salvador da Bahia et cardinal primat du Brésil est porté par nature à ne pas dramatiser. Il préfère la modération et même quand il s’agit de phénomènes inquiétants qui concernent l’Église dans le pays qui compte le plus de catholiques au monde, il n’aime pas les cris d’alarme et n’est pas à la recherche de solutions magiques ou spectaculaires. Pour lui, la “décatholicisation” du pays, l’hiver de l’Église catholique que son prédécesseur Lucas Moreira Neves interprétait comme le résultat du printemps des sectes brésiliennes, doit elle aussi être affrontée avec les instruments les plus ordinaires de la pratique pastorale.
Geraldo Majella Agnelo, archevêque de São Salvador da Bahia

Geraldo Majella Agnelo, archevêque de São Salvador da Bahia

Éminence, à quoi servait un Synode sur l’Eucharistie?
GERALDO MAJELLA AGNELO: C’est dans l’Eucharistie que se trouve notre identité. Nous vivons de cela, de cette présence du Christ dans notre vie qui constitue la source de notre foi et de la certitude de notre espoir. C’est l’Eucharistie qui met notre vie d’ici-bas en relation avec la vie éternelle et qui nous rappelle que nous ne nous trouvons pas dans ce monde pour toujours. La possibilité de jouir de ce don est, cependant, soumise à un certain nombre de conditions. Aussi certains problèmes surgissent-ils quand, par exemple, il n’y a pas de prêtres en nombre suffisant pour célébrer la liturgie eucharistique dans toutes les communautés. Et puis il y a le cas de ceux qui, pour différentes raisons, ne peuvent s’approcher du sacrement.
Ces deux problèmes marquent la vie de l’Église au Brésil. Êtes-vous satisfait des réponses que leur a apportées le Synode?
AGNELO: On ne peut pas dire que ces questions aient été étudiées à fond. Par exemple, en ce qui concerne le manque de prêtres, on ne peut proposer comme unique remède d’étudier une redistribution plus équilibrée entre les différentes régions, en prenant les prêtres d’un endroit pour les transférer dans un autre. Les prêtres sont liés eux aussi aux communautés et aux Églises locales, là où les vocations fleurissent. Et puis il y a les missionnaires, ceux qui s’identifient avec l’Église dans laquelle ils sont envoyés, et ils sont, certes, indispensables. Mais, selon moi, on n’obtient pas grand chose en envoyant les prêtres travailler pour de brèves périodes dans des communautés lointaines de leur communauté d’origine. Cela, souvent, ne donne pas de fruits durables.
La vie de couple “irrégulière” est au Brésil un phénomène de masse. Le Synode a aussi abordé le problème de l’admission à la communion des divorcés remariés.
AGNELO: Ici encore il ne s’agit pas d’“abaisser” les conditions auxquelles il est permis de s’approcher des sacrements. S’il devient normal d’abandonner son conjoint, cela veut dire que, souvent, on se marie à l’église sans percevoir le mariage comme un sacrement.
Le cardinal Hummes a dit durant le Synode qu’au Brésil le pourcentage de ceux qui se déclarent catholiques est passé en dix ans de 83 à 67%. Et les ministres des sectes charismatiques et pentecôtistes sont désormais le double des prêtres catholiques. Que pensez-vous de ces données?
AGNELO: Ce phénomène ne date pas d’aujourd’hui. Et il faut aussi se demander pourquoi tant de gens abandonnent l’Église. Il y a, selon moi, dans la société d’aujourd’hui, des tendances sociologiques et des phénomènes comme l’individualisme, la présomption de faire son salut par ses propres moyens, l’”émotionalisme” qui produisent et alimentent, sur le plan religieux aussi, un libre marché toujours en mouvement. On fluctue d’une secte à l’autre et on finit aussi parfois, en tournant, par revenir au catholicisme.
Une ancienne théorie attribuait la responsabilité de cette situation à la théologie de la libération qui, dans les décennies dernières, aurait concentré toute son attention sur les problèmes politiques en oubliant le surnaturel.
AGNELO: Mais les mystères de la foi chrétienne, comme le mystère de l’Eucharistie, n’ont rien à voir avec le spiritualisme agressif de groupes sectaires. La religiosité des gens en Amérique latine est un facteur positif. Dans les années de la théologie de la libération, cette théologie avait aussi nourri l’attente d’une réponse à des problèmes réels de misère et d’injustice. La grande tentation de ce moment-là a été d’imposer l’idéologie comme si elle était la réponse adéquate à cette attente. Maintenant, avec les sectes, sous certains aspects, c’est la même chose. C’est seulement l’idéologie qui a changé, on est passé à une idéologie pragmatiste liée à d’autres modèles politico-culturels d’importation. Mais le mécanisme est le même.
Vous pensez donc que le phénomène des sectes a lui aussi un caractère essentiellement politique…
AGNELO: L’élément politique se mêle aux promesses de réussite dans la vie qui attirent les nouveaux adeptes, et aux moyens que les sectes ont manifestement à leur disposition. Elles disent: si tu viens avec nous, nous résoudrons tes problèmes, nous éliminerons de ta vie souffrance et pauvreté, nous t’assurerons le succès. Et ceci accompagné de discours emphatiques promettant des miracles et d’une profusion de ressources matérielles avec lesquelles nous ne pouvons pas entrer en concurrence. D’un autre côté, il faut aussi reconnaître que les sectes savent comment accueillir les gens. Chez nous, autrefois, celui qui allait devenir prêtre recevait parmi les quatre ordres mineurs l’ostiariat devenant ainsi portier. Il avait pour tâche de garder la porte de l’église et d’accueillir les fidèles. Il faudrait peut-être dans la formation des prêtres reprendre et remettre en valeur cette fonction traditionnelle.

Site : www.30giorni.it

16 septembre, 2011

Fondation de la première communauté dell’ Ordre des servites de Marie en Terre Sainte Fondazione della prima comunità dell’ Ordine dei Servi di Maria in Terra Santa

Classé dans : Non classé — andreadicaffa02 @ 23:17

Bienvenue aux Servites de Marie en Terre Sainte
01.09.2011 Le Diocèse – Nouvelles

servidimariainterrasanta.jpg

Servites

Le Patriarcat latin de Jérusalem est heureux d’accueillir deux prêtres de l’Ordre des Servites de la Bienheureuse Vierge Marie au Sanctuaire national de Notre-Dame de Palestine à Deir Rafat. Ainsi, le Frère Carlos Salvador. Ma Razo V. OSM et le Frère Roch Ma. Boulanger se voient confier le sanctuaire marial, en collaboration avec les Petites Sœurs de Bethléem qui continuent de résider au sanctuaire.

Mgr William Shomali, évêque auxiliaire pour Jérusalem, s’est rendu au sanctuaire de Deir Rafat au cours du mois d’août pour saluer le frère Carlos. Le Frère Carlos et les Petites Sœurs de Bethléem ont joyeusement accueilli l’évêque et le Père Issa Hijazin qui l’accompagnait avant de les emmener faire une visite du site. Le sanctuaire est actuellement en rénovation, et l’aménagement paysager devrait largement l’embellir.

Fr. Carlos a été rejoint récemment par le Frère Roch. Ils commenceront à travailler avec le Patriarcat latin de Jérusalem sur des projets visant à faire accroître l’importance du sanctuaire pour les chrétiens locaux et les groupes de pèlerins, notamment en développant un centre de pèlerinage possible pour la spiritualité mariale. La présence des Servites de Marie au Sanctuaire est encore un autre pas en avant dans la mission du Patriarcat de servir les besoins spirituels des chrétiens en Terre Sainte.

L’Ordre des Servites de Marie a été fondée à Florence en 1233 par sept frères servites. L’ordre a une histoire prestigieuse et des fondations partout dans le monde. Ils tiennent des monastères sur presque chaque continent et une école de théologie mariale à Rome (Marianum). La prise en charge du sanctuaire national est leur première implantation en Terre Sainte. Dans cet esprit, c’est une grande joie pour le Patriarcat latin de les avoir en Terre Sainte et de confier le sanctuaire à leurs soins.
L article a été publié dans le site du Patriarcat Latin de Jérusalem

Monsignor William Shomali vescovo ausiliare del Patriarcato latino di Gerusalemme è felice di accogliere due Frati Sacerdoti dell’ Ordine dei Servi di Maria nel Santuario di Nostra Signora di Palestina trovantesi nella città di Deir Rafat.
La cura di questo santuario mariano è stata affidata ai reverendissimi Padri Carlos ,Razo e Roch.
E’ questo un evento importante per l’ intero Ordine dei Servi di Maria che benchè presente in quasi tutti i continenti non aveva comunità in Palestina.
Il Cammino di Testimonianza dell Ordine dei Servi di Maria incominciato nel 1233 à Montesenario progredisce e porta i suoi frutti alle anime assetate di Dio presenti in Terra santa.

Saint Augustin Evêque et Docteur de l’ Eglise Saint Algérien

Classé dans : Non classé — andreadicaffa02 @ 21:57

Saint Augustin

saintaugustin.jpg

Dans le cadre de la célébration en 2001 de l’année du « dialogue des civilisations » décidée par les Nations Unies, s’est tenu, tout le long de la première semaine de ce mois d’avril, à Alger et à Annaba, le premier colloque international sur Saint Augustin, sous la devise « africanité et universalité ». le colloque a été organisé à l’initiative de la Présidence de la république algérienne, en collaboration avec la Confédération suisse, l’Université de Fribourg et l’Institut des études augustiniennes de Rome. L’évènement est à saluer pour sa triple signification : l’hommage rendu à un penseur d’une dimension internationale, l’affirmation de la non contradiction entre la fidélité à notre islam et la ré-appropriation de notre histoire toute entière, et, enfin, la revendication de l’africanité de ce grand homme.

Saint Augustin était un polémiste et un écrivain de génie. Par ses idées profondes et originales, il a marqué d’une empreinte indélébile l’histoire de la pensée humaine. En son temps, il a bénéficié d’une grande renommée à travers tout le bassin méditerranéen. Depuis lors, sa notoriété et son influence n’ont cessé de s’amplifier. Ses livres, sermons et correspondances sont parmi les écrits les plus traduits. Plus de 500 ouvrages et articles portant sur sa vie et son œuvre sont publiés chaque année dans les principales langues du monde.

On a écrit des Confessions, son œuvre majeure, qu’elles traversent l’histoire de la métaphysique et de la littérature et qu’elles trouent littéralement 16 siècles, du 4e au 20e comme un témoignage de recherche et d’ivresse. Son influence est perceptible un peu partout, de Dante à Heidegger, en passant par Pascal, Rousseau, Rimbaud, Freud, Proust, Claudel et bien d’autres. Je ne cite que l’inventeur de la psychanalyse ou des poètes, philosophes et écrivains laïcs. Car la liste des théologiens chrétiens qu’il a marqués serait interminable. D’ailleurs, ses idées purement chrétiennes sont, de nos jours, plus ou moins dépassées. L’essentiel de son œuvre, et qui fait son actualité, est seulement déiste. Il a plaidé pour la religion du cœur, celle de la profonde et sincère conviction. Il ne s’est intéressé, continûment et intensément qu’à Dieu. Sans le savoir, les auteurs musulmans soufis reprennent, à certains égards, ses positions et même la façon de les exprimer. On trouve chez lui, comme chez eux, le même dévouement total, le même don global à Dieu, surtout quand il invente la conscience comme intériorité, creuse et amplifie le dedans de soi. Et il parle en poète quand il dit « atteindre la dimension où le vrai a du goût, … et où tout se joue dans le cœur ».

Par ailleurs, sa pansée a été remarquable dans sa tentative de réconciliation entre l’héritage grec, en particulier la philosophie, et la religion. Pour lui, Platon parle comme les Ecritures saintes. Il a été le premier à soutenir que la Révélation et la rationalité ne sauraient être opposées. Plusieurs siècles après lui, probablement sans le savoir non plus, Ibn Roshd pour les musulmans, appelé Averroès en Occident, Maïmonide pour les juifs, reprendront et approfondiront les mêmes idées en les adaptant chacun à sa religion. Rappelons enfin son enquête de linguistique divine quand il analyse les Ecritures saintes. Nous lisons dans le Coran, par exemple, à la sourate La vache, verset 117, que lorsque Dieu « a résolu une chose, il lui suffit de dire : soit et elle est ». cette expression (kon fayakoun ) « soit et elle est » revient à plusieurs reprises dans notre texte sacré comme allusion à l’origine de la vie ou de l’Univers. Saint Augustin analyse les passages de la bible qui traitent la question des origines de la création et qui disent en latin et en hébreux à peu près l’équivalent du verset coranique que nous venons de citer. Il met en lumière les liens inextricables qui président au sens des Ecritures saintes. Selon lui, celles-ci ne cessent de jouer entre le propre et le figuré, le corporel et le spirituel, le temporel et l’intemporel. On croirait lire les développements d’un chercheur musulman moderne qui analyse les versets coraniques d’une manière scientifique d’une manière scientifique et intelligente, quoique non classique.

Les musulmans ont donc tout à gagner en étudiant la pensée de ce précurseur hors pairs. Certes, c’est un auteur non musulman. Amis, d’un point de vue musulman classique, on ne peut pas le lui reprocher puisqu’il a vécu longtemps avant l’avènement de l’Islam. Au contraire, il a été un croyant fervent de la religion chrétienne reconnue et respectée par l’Islam.

Il est heureux que le colloque sur Saint Augustin ait été organisé, du côté algérien, par le Haut conseil islamique. C’est d’ailleurs au siège de ce dernier que se sont tenues les réunions du comité préparatoire international qui a veillé à l’organisation, tant scientifique que matérielle de cette manifestation culturelle. et c’est le Président de la république qui a ouvert les travaux par un discours remarquable par son contenu de plaidoyer en faveur de la tolérance, de l’universalité de la pensée humaine, de la nécessaire compréhension entre les nations et de la véritable complémentarité entre les cultures. Par les temps qui courent, où les criminels du GIA continuent à sévir et où les tenants du fanatisme religieux sont encore nombreux, l’attitude des autorités algériennes est la preuve d’un courage politique qu’il est juste de saluer.

Dans son discours d’ouverture, le Président algérien a aussi insisté sur l’algérianité de Saint Augustin. Les tunisiens risquent de ne pas partager cette opinion. Si le grand penseur est né en 354 à Thagaste, Souk Ahras dans l’Algérie actuelle, et s’il a vécu dans sa jeunesse à Hippone, appelée Annaba aujourd’hui, il a aussi été évêque au Kef et c’est surtout à Carthage qu’il a produit l’essentiel de son œuvre. Pour cela, les tunisiens le considèrent comme un de leurs ancêtres les plus illustres. Son buste figure à la salle du conseil des ministres à Carthage, lieu où est exercée la souveraineté de l’Etat, avec quatre autres figures de l’histoire de la Tunisie ; il est largement cité dans les ouvrages scolaires tunisiens.

A le vérité, il n’a été ni purement algérien ni exclusivement tunisien ; ces appelations sont récentes. Il était ifriquien. Mieux encore, les frontières inter maghrébines sont, à l’échelle de l’histoire, toutes récentes. Le peuple maghrébin, car je pense que les maghrébins constituent un peuple unique, a en commun, les nombreux facteurs d’unité, les mêmes ancêtres. Nous avons en partage, Hannibal et Saint Augustin, Okba ibnou Nafaa et Tarak ibnou Ziad, Ibnou Roshd et ibn Khaldoun.

Nous sommes aujourd’hui arabes et musulmans avec des minorités juives et berbères dont il faut respecter la religion ou la langue et la culture. Notre histoire n’a pas commencé avec l’islam. Notre terre a abrité plusieurs civilisations depuis l’ère capsienne. Nous devons avoir cela présent à l’esprit, non par fierté, sentiment détestable, mais pour effacer le complexe d’infériorité qui ronge tous ceux qui, parmi nous, ont peur des langues et des apports des civilisations étrangères dont nous avons grand besoin de nous inspirer sans complexe pour accélérer notre développement.

Médi-1 : 12/4/2001 article publié dans le site Perspectives Tunisiennes

Ordre de Saint André de Caffa

Classé dans : Non classé — andreadicaffa02 @ 20:43

<a href= »https://twitter.com/share » class= »twitter-share-button » data-url= »http://andreadicaffa02.unblog.fr/2011/09/16/ordre-de-saint-andre-de-caffa/ » data-via= »AndredeCaffa » data-lang= »fr » data-size= »large »>Tweeter</a>

<script>!function(d,s,id){var js,fjs=d.getElementsByTagName(s)[0];if(!d.getElementById(id)){js=d.createElement(s);js.id=id;js.src= »//platform.twitter.com/widgets.js »;fjs.parentNode.insertBefore(js,fjs);}}(document, »script », »twitter-wjs »);</script>

 

<a href="https://twitter.com/share" class="twitter-share-button" data-url="http://andreadicaffa02.unblog.fr/2011/09/16/ordre-de-saint-andre-de-caffa/" data-via="AndredeCaffa" data-lang="fr" data-size="large">Tweeter</a>
<script>!function(d,s,id){var js,fjs=d.getElementsByTagName(s)[0];if(!d.getElementById(id)){js=d.createElement(s);js.id=id;js.src="//platform.twitter.com/widgets.js";fjs.parentNode.insertBefore(js,fjs);}}(document,"script","twitter-wjs");</script>

 

UN ORDRE : Une confrérie de laïcs, hommes et femmes, mariés ou non, vivant dispersés dans le monde, et qui ont la vocation de vivre selon la Règle commune de Saint Augustin .
RELIGIEUX : Les divers degrés d’engagement ( Auxiliaires, Donats, Chevaliers et Dames), comportent des Recommandations de pratique religieuse personnelle.
HOSPITALIER : Chaque Membre doit affecter une part de son temps à une activité caritative bénévole, au service des pauvres et des malades.
CHEVALERESQUE : Une tradition du sens de l’Honneur et du Service, selon le Code d’Honneur de la Chevalerie, conférée par l’adoubement des Hospitaliers et la « Réception » des Dames.
OECUMENIQUE : L’Ordre admet, à égalité, tous les baptisés, quelle que soit leur Confession Chrétienne , et prône un comportement qui soit toujours favorable à l’Unité des Chrétiens.

é-mail: ordresaintandredecaffa@orange.fr

Fax : depuis la France  0970066635                                  depuis l’ étranger  0033970066635

12

Le rat noir |
Phenix Club |
zakariahammoumi |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Science pour Tous
| ekinox21
| L'individu et le groupe