• Accueil
  • > Non classé
  • > En France : La fraternité Saint Pérégrin offre un soutient moral et spirituel aux personnes souffrants du cancer. Des laics bénévoles aident au suivi de cette oeuvre. Elle rejoint par un bulletin trimestriel 2000 personnes soit des souffrants ou des accompagnateurs de malades.

15 septembre, 2012

En France : La fraternité Saint Pérégrin offre un soutient moral et spirituel aux personnes souffrants du cancer. Des laics bénévoles aident au suivi de cette oeuvre. Elle rejoint par un bulletin trimestriel 2000 personnes soit des souffrants ou des accompagnateurs de malades.

Classé dans : Non classé — andreadicaffa02 @ 23:48

 

Saint Ortaire
En France : La fraternité Saint Pérégrin offre un soutient moral et spirituel aux personnes souffrants du cancer.  Des laics bénévoles aident au suivi de cette oeuvre.  Elle rejoint par un bulletin trimestriel 2000 personnes soit des souffrants ou des accompagnateurs de malades.   home
La fraternité Saint Pérégrin
Actualité
spacer
Saint Ortaire
spacer
Les Servites de Marie
spacer
Contact
spacer
m_button0
spacer
m_button0
Une présence Des lieux La fraternité Saint Pérégrin s_button0 spacer
En France : La fraternité Saint Pérégrin offre un soutient moral et spirituel aux personnes souffrants du cancer.

Des laics bénévoles aident au suivi de cette ouvre.

Elle rejoint par un bulletin trimestriel 2000 personnes soit des souffrants ou des accompagnateurs de malades.
peregrin
Service offerts par la fraternité :
  1. « Le messager St Pérégrin » parution trimestrielle comprenant :
    • la neuvaine de prières
    • des textes de réflexion et de nourriture spirituelle
    • des témoignages de vie, de guérison, et faits divers
    • les grandes fêtes de l’année liturgique
  2. Ecoute téléphonique des malades :
    • région parisienne : Soeur Marie Pascale (tél.: 01 39 84 27 77)
  3. Messes célébrées aux intentions des malades :
    • 17h au prieuré des Servites de Marie à Saint Ortaire – 61600 St Michel des Andaines – FRANCE
    • 12h au couvent Notre Dame des Servites – 29 rue Washington – 1050 Bruxelles – BELGIQUE
    • 12h à la chapelle des soeurs Servites de Marie – 30 rue de Montmorency – 95410 Groslay – FRANCE
  4. Objets de piété et revues
  5. Neuvaine à Saint Pérégrin tous les mois du 10 au 18 au prieuré Sainte Marie des Servites à Saint Ortaire
Saint Pérégrin Laziosi Né le : 1 mai 1265 à Forli (Italie)
Mort en : 1345
Canonisé en : 1726
Jour de Régal : 1 Mai
Saint patron des victimes de :
 SIDA, cancer, la maladie de peau
À 60 ans, à la veille de l’amputation d’une jambe, le Seigneur Jésus crucifié le guérit miraculeusement
En 1726, lors de sa canonisation, le pape Benoit XIII le déclare patron des malades qui souffrent de maladies incurables, de maux de jambes…

peregrin1

 
	


 	
	
                   VOULOIR GUÉRIR	 
Quand on est malade, il est normal de vouloir guérir.
Cela est naturel.
On utilise tous les moyens, on accepte tous les soins
et tous les médicaments qui peuvent aider à la guérison.
En sachant qu fils vont soutenir toutes les forces du corps
qui travaillent à nous guérir de la maladie.
De plus, il est fondamental d'apprendre à dynamiser
ces forces de manière consciente.
Vouloir guérir est normal, puisqu fil est possible de guérir
et que notre corps veut guérir.
Le Seigneur Jésus, qui guérissait toute maladie ( Matthieu 4, 23 ),
nous a révélé que Dieu veut toujours notre guérison.
Il est Dieu de la vie.
Vouloir guérir, c'est donc croire que tout notre corps tend vers la guérison.
C’est s'ouvrir à toutes les forces de vie qui sont en nous.
S'ouvrir à la force de guérison des traitements.
S'ouvrir à la force que nous donnent l'affection et le soutien de ceux
et celles qui nous aiment et veulent que nous retrouvions la santé.
S'ouvrir à la force que nous donnent la présence
et le soutien de la communion des saints,
en particulier à la force et au soutien qui nous viennent
de sainte Marie, la Mère du Seigneur et notre Mère,
et de saint Pérégrin, le Serviteur de Marie,
qui a été guéri parce qu'il a cru que Jésus voulait et pouvait le guérir.
Prier pour sa guérison, c'est donc naturel et normal.
Cela tient à notre foi dans la vie et dans l'amour du Christ pour nous.
Prier pour sa guérison, c'est croire
qu'immense est la force de Jésus et de son Esprit.
C'est croire que si on s'ouvre vraiment à cette force de Jésus,
nous recevons une aide extraordinaire.
Celle-ci s'ajoute à toutes les autres forces de vie
qui luttent en nous et avec nous contre la maladie.
Frère Gérard M. Biron, >> Frère servite de Marie


Laisser un commentaire

Le rat noir |
Phenix Club |
zakariahammoumi |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Science pour Tous
| ekinox21
| L'individu et le groupe