23 janvier, 2013

Le Blog du Métropolite Michel(Laroche)

Classé dans : Non classé — andreadicaffa02 @ 14:56

Le Blog du Métropolite Michel (Laroche)

Spiritualité, Ecclésiologie et géopolitique de l’Église Orthodoxe

Janvier 2013

D L M M J V S
1 2 3 4 5
6 7 8 9 10 11 12
13 14 15 16 17 18 19
20 21 22 23 24 25 26
27 28 29 30 31
Syndicate this site (rss)
Syndicate this site (XML)

« Articles parus dans la presse Catholique sur notre ouvrage « La voie du silence » | Page d’accueil | Réponse à Laure révoltée par le jugement de certains membres du clergé »

15/05/2011

Réponse à un jeune orthodoxe sur notre appartenance au saint patriarcat de Kiev qui est en schisme avec le patriarcat de Moscou

 

Le Christ est Ressuscité ! Cher jeune Nicolas, vous m’annoncez ne plus vouloir correspondre avec nous. à cause de mon appartenance au saint Patriarcat de Kiev . Si vous saviez dans l’histoire de l’Eglise le nombre important de saints ( je ne pense évidem…ment pas à moi) qui furent déclarer par d’authentiques conciles, comme des schismatiques voir des hérétiques et dont l’épiscopat ne fut plus reconnu vous seriez plus prudent. Je vous en cite certains: Athanase d’Alexandrie exclu sept fois de son siège par des conciles canoniques… saint Jean Chrysostome, que saint Cyrille d’Alexandrie refusait de placer dans ses dyptiques; saint Photios le Grand que saint Nicolas le Studite refusa toute sa vie de commémorer dans ses dyptiques; saint Alexis de Kiev qui fut lui aussi le métropolite concurrent comme notre saint patriarche sur le siège de Kiev et de Moscou d’un autre métropolite canonique… L’ecclésiologie est une science que vous ne connaissez pas, comme de trop nombreux orthodoxes. lisez mon ouvrage ( malheureusement épuisé mais que l’on trouve sur Amazone) « La Papauté orthodoxe » qui explique comme toutes les autocéphalies modernes ont commencé par des anathèmes des excommunication et des schismes comme celui que traverse courageusement notre saint Patriarche Filaret de Kiev. Parce que les empires, hier Constantinople avec l’empire Ottoman et aujourd’hui le patriarcat de Moscou avec l’empire Russe ne veulent pas, sauf dans des nations sans importances géopolitiques pour eux, que selon la parole éternelle du Christ que des nation soient baptisée dans leur propre église autocéphale : « Aller de toutes les nations faites des disciples au Nom du Père,du Fils et du Saint Esprit ». Dans l’Orthodoxie la Vérité n’est pas dans telles ou telles actions ou choix juste, mais elle est l’Hypostase du Christ. Ensuite vous examinez si les paroles ou les écrit de la personnes sont en accord avec les saint Pères de l’Eglise témoins de la Tradition. Mon dernier ouvrage « La voie du silence » a reçu le soutien écrit de Pères spirituels du Mont Athos qui sont eux aussi des témoins(martyrios) de la Tradition Orthodoxes. Lisez-le: s’il vous apparait à vous que cette parole n’est pas orthodoxe vous avez raison de vous écarter de l’hérétique, mais si cette parole est orthodoxe alors réfléchissez à cette autre parole du Christ: « Jugez l’arbre à ses fruits ». Je continue de prier pour vous.Avec amour en Christ.

Que la Trinité toute Saint vous bénisse

 

+Métropolite Michel

 

 

Seconde réponse à un Croyant troublé par les schismes dans l’Église Orthodoxe

par Monseigneur Michel Philippe Laroche, dimanche 15 mai 2011, 16:49

 

Cher Nicolas, Le Christ Est Ressuscité !

 

 

 

Vous me dites que comme simple croyant vous êtes troublé par ces divisions ecclésiales et sans doute par ses condamnations qui sont devenues une triste spécialité dans l’Église Orthodoxe.

 

Il y a seulement quelques années, vous auriez pu rencontrer dans les rues de Paris un moines aux cheveux longs marchant à pas pressé les pieds nus. En questionnant des hiérarques du patriarcat de Moscou, mais également de l’archevêché russe du métropolite Euloge, vous auriez su que ce moine était un archevêque d’une «Église schismatique » et donc infréquentable…Et vous seriez passé à côté de saint Jean Maximovitch.

 

Je vous l’ai déjà à plusieurs reprise écrit, les situations ecclésiales qui découlent comme aujourd’hui pour l’Église d’Ukraine et l’Église de Macédoine, de la revendication légitime du peuple et des évêques de ces nations orthodoxes de s’affranchir de l’impérialisme d’Églises sois disant Mères qui veulent les maintenir dans une situation de vassalité qui n’est pas autre chose que la transposition du papisme qui n’est pas Orthodoxe, sont très ancienne dans notre Église. Mais cette ancienneté n’est pas une preuve de Vérité. Satan lui aussi est ancien il a même précédé l’homme. Le patriarcat de Constantinople a, de cette manière, excommunié des dizaines d’années durant les Églises de Bulgarie, de Serbie, de Grèce, et d’autres dès la fin du XIXème siècle et le début du XXème ( j’en raconte la triste histoire dans mon ouvrage déjà cité « La papauté Orthodoxe » éditions Présence) lorsque l’Empire Ottoman éclata comme il y a quelques année l’Empire Soviétique éclata lui aussi. Dans leur effondrement ces deux empires perdaient des nations, jusque là vassalisées, qui en proclamant leur indépendance comme l’Ukraine aujourd’hui, comme hier les nations que je viens de citer, exigèrent de leur Église nationale la rupture ecclésiale avec des patriarcats qui n’étaient que la courroie de transmission du pourvoir politique, Turc dans un cas et Russe dans l’autre cas.

 

Je comprends que ces questions vous dépasse et je devine que c’est sans doute par un membre du clergé que vous avez été troublé. Recherchez la sainteté et vous ne vous tromperez jamais. Si vous voyez un évêque canonique avoir un cœur dur, ne pas pratiquer les vertus du Christ, ou pire, confesser une doctrine hétérodoxe, prenez la fuite. Si vous croisez le chemin d’un évêque « schismatique » dont la foi est orthodoxe, qui vit en lui l’amour sans limite du Christ, qui vous prêche l’amour des ennemis, le pardon sans limite et qui applique tout cela dans sa vie personnelle, comme le vivait saint Jean Maximovitch, alors quittez tout pour suivre un tel apôtre du Christ. De tels évêques existent dans les deux catégories. Il vous appartient d’exercer le discernement des esprits de tous les Enfants de Dieu : « Discernez cde qui est agréable au Seigneur, et ne prenez aucune part aux œuvres des ténèbres, mais plutôt réprouvez-les. »(Eph V, 10) Aujourd’hui comme hier, c’est à leurs œuvres que nous reconnaissons les véritables serviteurs de l’Église. Je vous le disais au début de ce paragraphe : « Recherchez la sainteté», plutôt que la canonicité. Car la canonicité est fluctuante, un jour schismatique et le lendemain canonique ou l’inverse ; alors que la sainteté est éternelle.

 

 

+Métropolite Michel Laroche

468px-Filaret-2008-08-19.jpg

Les commentaires sont fermés.

Laisser un commentaire

riogrande |
aidoCopro |
zokafric |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | l'actue des starlette
| Pont Tracy-Lanoraie
| texia1904